SERIPOP

Du 7 mai au 24 juillet

Depuis le début de ce blog j’ai envie de parler de Seripop. Et ça fait déjà un mois que j’aurai dû faire un post sur cette belle exposition.

Ce duo canadien produit essentiellement des affiches sérigraphies. Ils sont pour moi, avec la hollandaise Zeloot dont je reparlerais la semaine prochaine, parmi les meilleurs affichistes actuels.

Une liberté totale habite leur travail. L’utilisation des couleurs, la composition, la typographie et leurs dessins, tout est fou, totalement inhabituel avec eux. On est en présence d’une mixture osée d’ingrédients très différents qui se mélangent inexplicablement bien. Ils font de la sérigraphie de manière sauvage. Superposant des éléments colorés très simples avec des dessins plus complexe au trait ou des formes abstraites en dégradés. Entre psychédélisme sixties, Op art, typo de graffitis déviantes et dessins underground façon Dernier cri. Ils osent tous.

Malgré ce foisonnement leur style est ultra cohérent, on les reconnait immédiatement. Leur grande force, c’est la composition. Au final, ils savent toujours équilibrer ou plutôt déséquilibrer leurs images pour produire des affiches fortes, qui interpellent même si de prime abord on ne comprends pas tout. Il y a comme un deuxième niveau de lecture qui permet de découvrir une richesse dans les détails.  C’est vivant, presque organique.

L’exposition donne à voir une bonne centaine d’affiches dans un accrochage foisonnant. Mais aussi des tee-shirts et des disques, car il sont liés de très près au milieu noise. Avec leur groupe Aids wolf, ils tournent beaucoup dans cette scène musicale très vivante. Ils ont débuté en faisant des affiches pour leur concerts et aussi des t-shirts qu’ils vendaient lors de leurs tournées. Au départ issus de l’underground, ils travaillent maintenant pour des musiciens reconnus tel que le rappeur Busdriver ou le groupe rock Arcade fire. Aujourd’hui leur travail ne séduit pas que les connaisseurs pointus. Cette exposition dans un lieu dédié au graphisme plus classique est une belle preuve que ces habitués des squats filent tout droit vers une reconnaissance amplement méritée.

L’éditeur SEE sort pour l’occasion un chouette petit livre sur leur travail, une bonne introduction à leur univers pour 5 euros seulement. Je ne sais pas si ce livre va être distribué, mais il est en vente à la galerie.

Galerie Anatome
38 rue Sedaine – Paris 11
M° Bastille

galerie-anatome.com

SERIPOP
SEE éditions – 5 euros

- Plus de 200 affiches sur leur page sur gigposter
- Leur site seripop.com

Yassine

Une réponse à “SERIPOP”

  1. Max F. Says:

    C’est chouette seripop oui, je décroche régulièrement des posters dans ma rue.