SAUL STEINBERG {1914-1999}

6 mai au 27 juillet

J’aurais faire un article sur cette expo il y a un bout de temps déjà. Une excellente ocassion de parler de cet illustrateur important. Moins connus des plus jeunes il a influencé en profondeur toute la génération qui a commencé dans les années 50 / 60. De Siné à Sempé en pasant par Fred, Wolf Erbruchs, Tomi Ungerer pour ne cité que les plus doués. La découverte de Steinberg fut un choc pour ces dessinateurs habitué au dessin de presse potache, souvent basé sur une ligne de texte, qu’on voyait encore majoritairement à l’époque. Il a apporté une classe, une sobrieté dans l’humour et une liberté graphique qui les a pousé vers le haut.

Saul steinberg est vraiment un dessinateur pur. Quelqu’un pour qui le trait est tout. Le plaisir du dessin est au bout de sa main. Il expérimente en permanence c’est au final toujours pour nous faire ressentir une émotion ; qu’elle soit d’ordre esthètique ou pour dépeindre avec humour un monde qu’il trouve souvent absurde.

Dans une vidéo on le voit tracer des traits de manière enlevé. Il s’aventure sur la feuille instinctivement ne sachant pas ce qu’il va dessiner. Son trait vagabonde, il improvise. Le plaisir du dessin est dans l’instant, dans cette liberté qu’il se donne. Un peu à l’image de ce dessin au dessus : La conscience du dessin devient un jeu avec le trait.

Il se renouvellera pendant toutes sa carrière. Si il excelle avant tout dans l’art de l’illustration (Sa collaboration avec le new yorker est la plus fertile qui soit ) il exposera aussi enormément dans un circuit de galerie plus estampillé art. Cet qui lui permetra de faire tout un tas d’expérience graphiques (collages, dessins sur photos, tampons, masques, objets, etc… ) qui ne serait peut être pas permis dans la presse. Si toutes ne sont pas aussi convaicantes, la plupart viendront enrichir le vocabulaire de l’illustration du 20 ème siécle.

Fondation Henri-Cartier Bresson
2 impasse lebouis – Paris 14
M°Gaité
6 euros

www.saulsteinbergfoundation.org

Yassine

2 réponses à “SAUL STEINBERG {1914-1999}”

  1. BOB CHRISTIAN Says:

    Ah, enfin tout de même …..
    Bravo !

  2. jpm Says:

    Saul Steinberg est toujours d’actualité et plus que jamais source d’inspiration. Les cahiers dessinés de Pajak ont publiés quelques uns de ces dessins de guerre. Et puis les éditions Delpire viennent de sortir un (trop) petit recueils de ses planches.