ESTER PEARL WATSON PAR ESTOCAFICH

Je suis tombé il y a un peu moins de deux ans sur les UNLOVABLE d’ Esther Pearl Watson, et ça a été pour moi comme découvrir une pépite d’or dans un tamis !

Pour la petite histoire, Esther Pearl Watson a trouvé un journal intime oublié dans une station service, au milieu des années 90. Et c’est en redessinant les anecdotes de ce journal qu’est né le personnage de Tammy Pierce : une jeune fille mal dans sa peau aux prises avec la cruauté de l’adolescence et l’Amour…

J’adore le trait brut, primitif des images d’Esther et la caricature des teenagers américains des années 80-90. J’adore par dessus tout les look et les coupes de cheveux ! Et on s’attache vraiment au personnage “loser” de Tammy, même si on imagine que l’auteur a quelque peu réinterprété le journal intime initial… Mais je trouve l’initiative vraiment originale et ludique.

Une compilation de tous les numéros d’UNLOVABLE de plus de 400 pages vient de voir le jour chez Fantagraphics et un numéro 2 est déjà en préparation…
Tant mieux, car trouver les UNLOVABLE en librairies (même spécialisées) relève du défi !

À côté de ça, Esther Pearl Watson répertorie sur des formats géants, à l’huile, les apparitions d’ovnis en Amérique. Je trouve les toiles et les ambiances magnifiques.

Pour couronner le tout, elle et son mari Mark Todd sont un peu les porte-drapeaux de la small press américaine. Ils ont édité il y a peu une “bible” pour fanzineux, WATCHA MEAN, WHAT’S A ZINE ?, avec la collaboration de Souther Salazar, Allison Cole, Ron Rege jr, Paper rad, John Porcellino,… bref toute la crème du comix indépendant américain !

C’est des initiatives et des personnes comme ça qui me poussent aujourd’hui à croire en l’auto-édition et me donne la “niaque” de dessiner !

UNLOVABLE, chez Fantagraphics, sous toutes ses coutures ici

Une interview d’Esther et Mark

www.estherwatson.com

marktoddillustration.com

funchicken.com

ESTOCAFICH

Merci Estocafich pour cette belle découverte.

Prochain invité Luc Cromheecke

5 réponses à “ESTER PEARL WATSON PAR ESTOCAFICH”

  1. Magueule Penalty Says:

    Je connaissais Mark Todd mais pas Esther Watson, je vais tenter de trouver ça à Headquarter…

  2. Bapton Says:

    Ses peintures sont magnifiques putain
    j’ai envie de me suicider

  3. dj arc de triomphe Says:

    mega beau mega bien mega découverte

    bravo

  4. BOB CHRISTIAN Says:

    J’suis complètement abasourdi,
    Bravo !

  5. albinlemarin Says:

    Jamais rien vu d’aussi beau!!!
    J’ai envie qu’il se suicide.
    le-pavillon-noir.blogspot.com/