Archive pour la catégorie 'France'

VIDEO 12 – TAC AU TAC

Mercredi 23 avril 2014

[youtube _yCIc0AFwnI]

TAC AU TAC
- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -
- Réalisé par Jean Frapat
- {1971 – France} -

Je reprends ici une mini série de post consacrée au dessin mis en scène en vidéo.

Après

1 – Le Chalk Talk
ici
2 – Gribouille
ici
3 – Jean Jullien
ici

Je vous propose de regarder un épisode de TAC AU TAC la célèbre émission de Jean Frapat diffusée chaque semaine de 1969 à 1975 sur la télévision française. Jean Frapat a développé plusieurs projets au sein du fameux service de la recherche de la RTF dirigé par Pierre Schaeffer. Il proposait systématiquement des dispositifs conçus pour être intéressant dans leur répétition et ainsi créer des variations qui le soient tout autant. Une logique purement télévisuelle à l’époque ou la télé française savait être un vrai laboratoire.

Tac au tac est la plus célèbre, elle a marqué plusieurs générations d’amateurs de BD et de dessinateurs aussi parce quelle a vu se succéder beaucoup de célébrités de la BD. C’était une émission ou le dessin était roi. Plus que le résultat c’est l’acte de dessiner qui est mis en scène. L’émission propose des exercices créatifs si possible capable de générer un mini suspens, un enjeu qui crée une émulation entre les dessinateurs, et qui tient le spectateur en haleine. Enregistrant une heure durant, Jean Frappat proposait un montage d’un quart d’heure ce qui lui permettait de garder les moments plus intéressants et de ne pas rendre le visionnage fastidieux. Si l’émission captait l’ambiance bon enfant sur le plateau, elle restait plutôt calme, se focalisant sur l’acte de dessiner. Seul la voix calme et pondérée , ou parfois enjoué de Frapat venait troubler cette quiétude pour apporter quelques éclaircissements bienvenus ou un contrepoint subtilement ironique. Un ton unique qui a contribué a rendre cette émission culte.  A noter aussi l’usage de musiques modernes, souvent fantaisistes qui servait a créer une ambiance  durant les phases de dessin.

Le procédé fut ensuite repris par tout le monde notamment dans les festivals de BD. C’est encore la cas.

Toutes les vidéos sur le site de L’INA Jean Frapat sur Wikipedia

Yassine

GRATIN – 20 – LES AFFICHES DE SÉCURITÉ

Samedi 15 février 2014

Affiche de Bernard Chadebec


Télécharger le podcast

Voir la page sur le site de Radio Campus Paris

Une émission consacrée aux affiches de sécurité issues le l’INRS ( Institut de recherches et de sécurité ). Un organisme institutionnel qui produit depuis 1947 des affiches de prévention pour les entreprises. Ces affiches on été compilées en 2012 par Cizo et Felder dans un livre excellent. On évoque avec eux le contexte de création de ses affiches et l’exploitation qu’ils en ont fait : l’exposition et le livre.

Au programme aussi avec interview avec Bernard Chadebec, authentique et brillant affichiste de l’INRS.

MES INVITÉS

CIZO & FELDER

Graphiste /dessinateur proches des Requins marteaux, auteurs de nombreux détournement aussi drôle que décoiffant dans le journal feraille ( qui revient bientôt ) ou pour la collection BD Cul. Ils se sont pris d’affection pour ses affiches et pour accompagner  leur livre ils ont conçus avec Feraille prod. (une structure amis des Requins marteaux qui produit expositions et évènements de qualité autour du dessin) une exposition qui est en ce moment au Musée des Arts et Métiers.

BERNARD CHADEBEC

À la retraite aujourd’hui, cet affichiste a travaillé à l’INRS pendant toutes sa carrière et a produit les meilleurs affiches issues de l’institut. Je me suis rendu chez lui l’interviewer sur son métier qu’il a fait avec passion.

LES AFFICHES DE L’INRS

Une affiche de 1954, signé Max Dufour, caractéristique du ton culpabilisateur des débuts de l’INRS

La cultissime affiche du concombre signé Nicolas Amodéo :

Une autre affiche signée Nicolas Amodéo :

LES AFFICHES DE BERNARD CHADEBEC

Toutes les affiches qui précédent sont extraites du livre.

LES FAUSSES AFFICHES DE CIZO ET FELDER

LE LIVRE

TRÉSOR DE L’INRS de Cizo & Felder
Les Requins marteaux – 25 euros

L’EXPOSITION
du 27 janvier au 7 septembre

DANGER !
Musée des arts et métiers
60 rue réaumur – Paris 3
M° : Arts et métiers
Entrée : 6,50 euros

arts-et-metiers.net

lesrequinsmarteaux.com

ferrailleprod.com

- – - – - – - -

Dim. 16 fév. 2014

Émission produite par Yassine avec la collaboration d’Antoine Cadou.

- – - – - – - -

Musique

- Générique : Kostas Bezos – Ta Aspra Poulia Sta Vouna (Grèce – 1936)

- Albert Marcoeur – Tu tapes trop fort ( France – 1974 – Atlantic )

- Woody Philips – Dance of the sugar plum fairy ( USA – 1996 – Gourd )

- Leroy Anderson – Sandpaper ballet ( USA – 1954 – Decca )

CHRISTIAN AUBRUN

Mardi 4 février 2014

Christian Aubrun est un habitué de ce blog. C’est presque inutile de le présenter, mais tout de même: Dessinateur issu du milieu de l’illustration jeunesse, il s’est depuis consacré à une production d’image étonnantes, aussi sexuelles que biscornues. Des dessins assez fous à l’esthétique très personnel, entre illustration jeunesse et estampe érotique. La greffe réussi de deux monde si éloigné habituellement.

Il y a quelque temps il m’avait part de son envie de faire un fanzine avec une série de dessins en noir et blanc. Je lui proposait alors de l’éditer avec L’articho ? Je me doutait que Chamo accueillerai l’idée avec enthousiasme. On a pas mis longtemps a se décider, un peu plus a faire le livre. Un emploi du temps chaotique a un peu retardé sa sortie. Mais le voilà qui sort officiellement.

Indépendamment de mes relation amicales avec lui, je le considère Christian Aubrun comme un dessinateur, important. Inclassable, unique, ses productions me surprennent souvent et je suis donc ravi d’ajouter cette opus au catalogue de l’Articho.

LANCEMENT

Pour fêter ce recueil de dessin rendez vous ce soir pour un petit pot de lancement.

Mardi 4 février — 18 à 22h

Düo
24 rue du Marché Popincourt — Paris 11
M°Parmentier

Venez nombreux ! On offre l’apéro.

RECUEIL DE DESSINS de Christian Aubrun
48 pages en Noir et blanc – Couverture noire et fluo – 9,50 euros
L’Articho – 9,50 euros

Édité à 200 exemplaires.
Il ne sera pas distribué en librairie ou seulement au cas par cas.

Pour le commander c’est mieux de passer par ici : L’Articho

Yassine

IMAGES – 193 – ALEXIS BEAUCLAIR

Mardi 28 janvier 2014

Le travail minimale et un peu mystique de ce dessinateur français prend ces derniers temps une forme très aboutie. Son trait épuré et ondulant, son sens de l’espace, son esprit formaliste au service d’un monde étrange. Tout ces éléments forment une esthétique très pure très belle, un univers aussi personnel que réussi.

Créateur avec Bettina Henni de la toute petite imprimerie Papier Machine, c’est un spécialiste de la risographie. Il démontre une grande habileté avec cette technique d’impression. Notamment dans le dernier numéro de Belles illustrations ou il réalise, en collaboration avec d’autres, une histoire qui renoue avec l’esprit un peu hippie des BD années 70 ( Caza, Moébius) . Aussi dans son très beau fanzine récent Papillon blanc ou il l’utilise cette technique avec plus d’économie.

Son beau travail de dessin combiné avec une certaine science de l’impression me parait unique et très riche.  Allez regarder d’avantage d’images sur son blog.

alexis-beauclair.tumblr.com

Yassine

SÉLECTION LIVRES JEUNESSE – 7/7 – MA SÉLECTION

Lundi 9 décembre 2013

Voici ma sélection de livres jeunesse pour cette année. J’ai privilégié des livres sortis depuis septembre 2013 car pour être dans l’actualité et montrer que la création actuelle est très vivace. J’ai choisi aussi des auteurs dont le travail me semble incontournable. Il m’a parut intéressant d’aller les rencontrer pour qu’il me parle d’un de leurs ouvrages qui constitue une étape intéressante dans leur cheminement d’auteurs.

Chaque livre est donc assorti d’un podcast d’environ un quart d’heure, une interview autour d’un seul livre. Cet effort me parait important tant il est utile de donner la parole au créateur de livre “jeunesse” qui sont mal représenté dans les médias ou mal interrogé par des journalistes qui ne comprennent pas les enjeux du dessin et qui n’entendent rien au monde de l’édition.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires, ces podcast sont loin d’être parfaits, mais ils représentent un de mes envies qui est d’aller d’avantage à la rencontre des auteurs pour parler avec eux plus en détail de leur création et en particulier de certains livres qui constitue l’actualité et qui j’espère participeront à enrichir les débats et la pensée autour du livre et de la création graphique

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

1 — HENNING WAGENBRETH

LE PiRATE ET L’APOTHiCAiRE
de Robert Louis Stevenson et  Henning Wagenbreth
Les grandes personnes – 22,50 euros

Télécharger le podcast

Voir sur la page de Radio campus Paris

Henning Wagenbreth, un des grands noms de l’illustration allemande. Il a sorti il y a quelques mois ce livre jeunesse a partir d’un poème de Stevenson qu’il a traduit lui même en allemand. Rencontré il y a quelques mois à Paris il évoque son travail sur ce livre.

wagenbreth.de

- – - -

Musiques

- Générique : Carl Orff & Gunild Keetman – Instrumental Rondo (Angleterre – 1958)

- Seamus Ennis & Steven Folan – The Copperplate Reel (Irlande – 1951)
Enregistré par Alan Lomax

- Johnny Hess – Coco le corsaire (France – 1941)

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

2 — VINCENT PIANINA

JUNGLE
de Vincent Pianina
Gallimard Jeunesse Giboulées – 15,50 euros

Télécharger le podcast

Voir sur la page de Radio campus Paris

Ce jeune dessinateur issu du collectif lyonnais Arbitraire, c’est fait repéré il y a quelques années avec sa série BD “10 petits insectes” sortie chez Sarbacane. Jungle, son deuxième album jeunesse est une des sorties réjouissante de la rentrée. On y retrouve un authentique plaisir du dessin et un esprit fantaisiste qui rajoute au plaisir à la lecture de cet ouvrage.

vincentpianina.blogspot.fr.

- – - -

Musiques

- Générique : Carl Orff & Gunild Keetman – Instrumental Rondo (Angleterre – 1958)

- Sebastiao Tapajos & Pedro Dos Santos – Munganga ( Brésil – 1972)

- Pedro Santos – Sabana ( Brésil – 1968)

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

3 — LILI SCRATCHY

POPDOUWIZZ
de Lili Scratchy
Les fourmis rouges – 12,50 euros

Télécharger le podcast

Voir sur la page de Radio campus Paris

Lili Scratchy est une illustratrice à l’univers fun et très pop. Pas étonnant qu’elle prénomme le personnage titre avec une onomatopée. Un titre enlevé , rigolo pour un livre entre chronique familiale, journal intime, conte et manga pour fille. Un récit de notre époque ou l’imaginaire et l’humour sont omniprésents. Explications sur cet opus réussi avec son auteur.

liliscratchy.blogspot.fr

- – - -

Musiques

- Générique : Carl Orff & Gunild Keetman – Instrumental Rondo (Angleterre – 1958)

- Arthur Birkby – Cuckoo

- M – Pop muzik (Angleterre – 1979)

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

4 — MARION BATAILLE

NUMÉRO
de Marion Bataille
Albin Michel – 12,50

Télécharger le podcast

Voir sur la page de Radio campus Paris

Graphiste de formation, Marion Bataille s’est imposée dans l’univers du livre grâce à un étonnant pop up “ABC3D” : Un alphabet, qui proposait des tours de magie graphique aussi minimaux que poétiques autour de chaque lettre. Une réussite artistique indéniable et un best seller mondial. Après les lettres elle s’est attaquée aux chiffres avec 10 sorti il y a 3 ans et avec Numéro, son dernier opus, le plus beau selon moi. Explications détaillées de chaque aspect de ce livre aussi minimal que complexe avec son auteur.

marionbataille.com

Voir la vidéo du livre ici

- – - -

Musiques

- Générique : Carl Orff & Gunild Keetman – Instrumental Rondo (Angleterre – 1958)

- Arland Wrigley – Numéro ( Angleterre – 2013 )
Musique pour la vidéo du livre Numéro

- Kraftwerk – Number ( Allemagne – 1981 )

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

5 — ROXANE LUMERET

ON PENSE À TOI CHEVAL
de Roxane Lumeret
Albin Michel – 15 euros

Télécharger le podcast

Voir sur la page de Radio campus Paris

Roxame Lumeret est une jeune dessinatrice, qui s’est fait remarquer avec ce livre, qui est incontestablement un des ouvrages marquant de l’année. Son style très actuel, entre illustration des années 3O et dessin contemporain est au service d’un récit assez bizarre mais très moderne. Ce livre même si il n’est pas tout à fait abouti, propose quelque chose de vraiment neuf dans le champ du livre jeunesse. En attendant ses prochaines productions, petites explications sur ce premier opus.

roxanelumeret.com

- – - -

Musiques

- Générique : Carl Orff & Gunild Keetman – Instrumental Rondo (Angleterre – 1958)

- Frank Pahl – Lolita Ya ya ( USA – 1998)

- Add N to (X) – Ann’s eveready Equestrian ( Angleterre – 1999)

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

6 — BLEX BOLEX

ROMANCE
de Blexbolex
Albin Michel – 15 euros

Télécharger le podcast

Voir sur la page de Radio campus Paris

Blexbolex est devenu grâce à “L’Imagier des gens” un des auteurs de livre jeunesse importants. Cet opus “Romance” et la dernière partie d’une trilogie d’imagiers commencé avec “l’imagier des gens” et continué avec “saisons”.

Romance devait être un imagier des histoires, mais il s’est transformé en cours d’élaboration en une structure narrative bizarre qui est aussi une histoire. Avec ce livre Blexbolex crée une sorte d’hybride entre un conte au rythme frénétique, un imagier hanté par des visions inspirées des mythes pour enfants et un univers à l’esprit fantaisiste et sans dessus dessous. Un travail expérimental qui bouleverse les codes du livre jeunesse pour proposer quelque chose de neuf. Déroutant pour qui s’accroche à ses vieilles habitudes de lectures linéaires, ce livre ne peut pas s’appréhender comme une histoire avec un début et une fin. Mais plutôt comme un univers qui renferme mystère, élipses, trous et proposition de récits. Blexbolex triture la narration et propose un monde nourrit de la matière la plus sujette aux variations et aux interprétations, celle du conte.L’auteur s’explique sur cet ouvrage aussi étrange que réussi, fruit de 3 années de travail.

- – - -

Musiques

- Générique : Carl Orff & Gunild Keetman – Instrumental Rondo (Angleterre – 1958)

- Brian Gulland & Richard Harvey – Old Macdonald had a Farm ( Angleterre – 1982)

- Jacques Hélian – Liliput (France – 1943)

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

Pour finir quelques livres que je souhaite signaler, dont certain aurait pu faire l’objet de podcast

- LE PARC de Yokoland – Albin Michel

- N’Y-AT-IL PERSONNE POUR SE METTRE EN COLÈRE ?de Toon Tellegen & Marc Boutavant – Albin Michel

- LE BANDIT AU COLT D’OR de Simon Roussin – Magnani

- NILS, BARBIE ET LE PROBLÈME DU PISTOLET de Mari Kanstas Johnson – Albin Michel

- L’ALPHABET de jeremi Fischer – Orbis pictus Club

- MIMI & LILI d’Aranzi Aronzo – IMHO

- CHIEN POURRI – 2 tomes – Colas Gutman & Marc Boutavant – École des loisirs

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

Pour finir un grand merci à tous les personnes qui ont participées à ces sélections.

Yassine

SÉLECTION LIVRES JEUNESSE – 6/7 – ÉLISE CANAPLE

Lundi 2 décembre 2013

ÉLISE CANAPLE

Elise Canaple s’occupe du trop méconnu Centre de l’illustration à Strasbourg. Érudite, curieuse et stakhanoviste elle a en peu de temps constitué un superbe fond dédié à l’illustration sous toutes ses formes. Elle organise aussi régulièrement des expositions thématiques et fait des merveilles avec peu de budget et beaucoup d’abnégation. Un travail de fond qui prend tout son sens dans la capitale alsacienne. Une ville où l’illustration le patrimoine est riche et l’illustration bien vivante, via les arts déco qui forment chaque années parmi les meilleurs talents mais aussi via le festival festival Central vapeur. Elle enregistre et consigne les publications qui émanent de ces nouvelles générations. Le centre de l’illustration est donc un lieu à découvrir et a pratiquer sir vous habitez dans le coin.

- – - -

Une petite introduction d’Élise Canaple

C’est terriblement dur de choisir, parce que cette année a été une belle année, notamment pour les Strasbourgeois et ex-Strasbourgeois que le Centre de l’illustration suit de loin en proche. Et puis il y a toujours trop de choses… Alors je vais tricher, parce que les règles sont faites pour être contournées. Je vais en choisir 5 et puis je vais en rajouter une liste.

INSIDE THE RAINBOW
Russian Children’s Literature 1920-35: Beautiful Books, Terrible Times de Julian Rothenstein and Olga Budashevskaya,
Uk – Redstone Press – 2013 – 42 euros

Tout est dans le sous-titre : la beauté et la terreur, l’espoir puis la chute. Lebedev, El Lissitzky, Mayakovsky, Daniil Harms… nous connaissons ces noms, ces images, l’avant-garde soviétique et ses incroyables productions enfantines ! Une telle source d’inspiration, une telle créativité ! Mais que saisit-on vraiment de la brièveté de ce moment, de la fragilité de la liberté qui a donné le jour à ces oeuvres ? Parfois on refuse de regarder la flamme pour préférer en être l’aliment, mais il est important de remettre dans leur contexte le travail de ces artistes, ce que cet ouvrage tente de faire en juxtaposant les reproductions des albums, issus de la collection de Sasha Lurye, avec des citations et de traductions de textes éducatifs et politiques contemporains. Remarquable.

A mettre en lien notamment avec la toute nouvelle réédition de “Les deux carrés” d’El Lissitsky chez MeMo, mais aussi avec l’édition des poèmes de Daniil Harms chez Harpo & et le superbe travail de Gérald Auclin avec “Incidents” (The Hoochie Coochie, 2011).

BISCOTO
France – Depuis janvier 2013

GEORGE
France – Depuis décembre 2010 et depuis cette année avec des albums en plus !

CUISTAX
Belgique – 2 numéros cette année

SUPER-FOURBI
France – un 2e numéro sort ce mois

Le journal pour enfants est mort, vive le journal pour enfants ! Enfin on s’amuse dans la boîte aux lettres ! Cette année a été sans conteste l’année des journaux pour enfants, des posters à accrocher, des blagues à raconter, des jeux à compléter et des choses à fabriquer et là on dit : “Youpi !”, surtout quand la qualité graphique et narrative tient la route, ce qui est là le cas avec des formules qui se peaufinent encore et d’autres confirmées, mais toujours avec un niveau d’enthousiasme communicatif.

MY BROTHER’S BOOK de Maurice Sendak
2013 – USA – Harper Collins -

C’est obligé d’en parler pour cette année, parce que ça a eu une importance folle, et en même temps, c’est un peu difficile parce que Maurice Sendak, c’est presque trop intime. Plus qu’un testament, je vois “My Brother’s Book” comme un totem, où tout se dévoile et se dérobe à la fois, les inspirations comme les fêlures. Ce sera un livre difficile à traduire, mais il ne sera pas dur d’en faire un plus bel objet que ce qu’a bien pauvrement produit Harper Collins, alors même que tout est si beau, si profond dans le texte comme dans les images. Et contrairement à ce que les Américains en ont dit, c’est un livre pour enfants, sans le moindre doute. Il en a toute la tendre cruauté.

LE TROU D’Oyvind Torseter
2013 – Norvège – La Joie de lire – 24,90 euros

J’ai toujours aimé le travail de Torseter depuis “Mister Random”, “Détours” et “Gravenstein”, mais il restait difficilement accessible pour les enfants, il faut être honnête. Avec cet album sous inspiration Newell-ienne, quelque chose a changé, et pour le mieux pour le jeune public. Il y a de la légereté, et c’est une qualité rare. Le trait et le propos sont facétieux, un trou qui se promène, pourquoi, comment ? …on s’amuse enfin !
A noter : deux autres livres que Torseter a illustrés sont sortis en 2013, un chez Cambourakis (“Pourquoi les chiens ont la truffe humide ?”) et un chez Didier où on peut constater un style radicalement différent, en volumes de papiers, comme des petites maquettes… (“Ina et Aslak, apprentis bûcherons”)

LE VISITEUR d’Iching Hung
2013 – Chine – HongFei – 13,90 euros

HongFei sort de sa prémisse usuelle (texte chinois, illustrateur occidental) pour faire un pari créatif sur un coup de cœur, qui l’eut cru ? Et pour un pari, ç’en est un : un album sans texte, créé par une plasticienne, inspiré de l’art des temples traditionnels taïwanais, imprimé en 6 couleurs, avec des papiers argentés en plus, rien que ça, vraiment ? Et aussi fou que ça puisse paraître, ça marche… Et tout ça pour suivre une petite bébête ronde qui nait et grandit sous nos yeux, se promène dans un monde cellulaire et coloré, rien de nouveau en soi mais une tendre poésie qui émerge et reste en tête. Un peu comme si le poisson arc-en-ciel s’était découvert des racines et une âme. On ne l’en croyait pas capable, et pourtant.

- – - – -

Voici une liste complémentaire, car élise ne pouvait se résoudre a ne choisir que quelques livres. Les ouvrages qui apparaissent déjà dans les sélections des autres on été enlevé de cette liste pour proposer juste un complément.

ACTES SUD
- La tête en vacances d’Anne Laval,
- La vie nocturne des arbres de Bhajju Shyam, Durga Bai, Ram Singh Urveti
- Monsieur Carotte d’Édouard Manceau et Élise Ortiou Campion

L’AGRUME
- Avec quelques briques de Vincent Godeau

BALIVERNES
- Ploc, ploc, la grenouille aux yeux d’or de Laurence Puidebois et Nicolas Lacombe

DIDIER
- La jeune fille à la laine de Seungyoun Kim

L’ÉCOLE DES LOISIRS
- Maître des brumes de Tomi Ungerer

L’ÉDUNE
- Lumières : l’Encyclopédie revisitée – Collectif

LES FOURMIS ROUGES
Collection cubes, 4 livres :
- Señor Nachos de Chamo,
- Machin truc de Jochen Gerner
- Jojo & co de Vincent Mathy
- Ploc de Yassine

- Il était 1000 fois de Ludovic Flamant et Delphine Perret

FRIMOUSSE
- Concerto pour deux marmottes et plein d’enfants… d’Edouard Manceau

GALLIMARD
- La petite fille en rouge de Roberto Innocenti,
- Marée Haute de Bernardo Carvalho
- Trompe l’oeil de Crusciform

LES GRANDES PERSONNES
- Arti Show de Claire Dé

GRANDIR
- Le Petit Chaperon rouge de Jimi Lee

HÉLIUM
- Après de Laurent Moreau
- Le jour, la nuit, tout autour de Julie Safirstein

MAGNANI
- Le bandit aux colts d’or de Simon Roussin

MEMO
- Un verre d’ Etienne Delessert,
- L’ombre de chacun de Mélanie Rutten
- 5 amis de Junko Nakamura

MILAN
- Je voulais un chat et j’ai eu une soeur de Karine Dupont-Belrhali et Loïc Froissart
- Photos en bazar d’Ursus Wehrli

MINÉDITION
- A la ligne de Jimi Lee
- Ma planète change de Jimi Lee

MOTUS
- Dans mon oreille de Philippe Annocque et Henri Galeron

LA PASTÈQE
- Le Puits de Nadine Robert

LE POISSON SOLUBLE
- La petite fille qui voulait voir des éléphants de Sylvain Victor

PPAF
- Les mauvais sujets : les pirates, la sorcière, les brigands

LE ROUREGUE
- Trois petits pois de Marine Rivoal
- Comme deux gouttes d’Olivier Douzou
- Un courant d’air de Juliette Binet
- Reviens ! d’Olivier Douzou et Frédérique Bertrand
- La philo… de Rachel Corenblit et Cécile Bonbon
- Les maths à la petite semaine de Rachel Corenblit et Cécile Bonbon

SARBACANE
- Les petites choses à New-York de Gilbert Legrand

LE SEUIL
- Flamingo de Molly Idle

THIERRY MAGNIER
- C’est qui le petit ? de Corinne Dreyfuss et Virginie Vallier
- Catchman de Barroux
- Ygor le fantôme de Julien Roux
- L’Enfant idéal de Laëtitia Bourget et Alice Gravier
- De feuille en feuille de Margaux Duseigneur

- – - -
RÉÉDITIONS

DIDIER

- Une chanson pour l’oiseau de Margaret Wise Brown et Remy Charlip

L’ÉCOLE DES LOISIRS

- Les Chroniques de Harris Burdick de Chris Van Allsburg
- Jumanji de Chris Van Allsburg
- L’épave du Zéphyr de Chris Van Allsburg

PLON
La cuisine et la pâtisserie sont un jeu d’enfants d’Olivier Michel

- – - -

LIVRES DE RÉFÉRENCES

L’ÉCOLE DES LOISIRS
- De quelques albums qui ont aidé les enfants à découvrir le monde et à réfléchir de Michel Defourny (enfin réédité !)

CORRAINI
- La trilogia del Limite de Suzy Lee,

FANTAGRAPHICS
- Maurice Sendak/Jacques Tardi”, Fantagraphics

ABRAMS
- Maurice Sendak: A Celebration of the Artist and His Work

- The Comics Journal #302:

MÉMO
- Chose de Clémence Gandillot

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

Ce soir à 18h45 sur Radio Campus Paris — 93.9 fm
Ou en streaming sur le site Radiocampusparis.org
Interview de MARION BATAILLE autour de son livre NUMÉRO.

SÉLECTION LIVRES JEUNESSE – 4/7 – ARTS FACTORY

Samedi 30 novembre 2013

Dessin de Roxane Lumeret

ARTS FACTORY

Je ne présente plus vraiment Arts factory sur ce blog. Leur implication en faveur du dessin “alternatif” est indéniable. Ils ont montré et aidé à vendre depuis 17 ans plusieurs générations d’auteurs mal représentés dans les galeries. Même si ça change. Depuis toujours ils se sont montré attentif envers l’édition jeunesse et défendent bon nombre d’illustrateur qui œuvre dans ce secteur. Je ne vais pas dresser une liste ça serait trop Long. La meilleure preuve, c’est tout simplement leur dernier expo : Les belles images pour la jeunesse ( mais pas que … ) consacrée à ce champ de l’édition. Un accrochage qui donne à voir aussi bien des artistes chevronnés qu’il ont toujours défendus que de jeunes illustrastrices récemment sorties de l’école.

du 13 nov. au 22 déc.
Galerie Lavignes-Bastille
27 rue de Charonne – Paris 11
M° : Ledru-Rollin

artsfactory.ne

LE JEU DE L’OIE de Marie Saarbach
2013 – France – Autrement – 24,50 euros

Un vrai coup de cœur pour ce livre et le travail de Marie Saarbach, qui s’inspire du jeu traditionnel pour illustrer le voyage initiatique de deux enfants. A chaque image correspond une épreuve à franchir, l’ensemble des 33 tableaux étant reliés dans un livre-objet fascinant, en forme de dépliant. Il convient également d’insister sur la qualité des dessins originaux que nous présentons actuellement dans le cadre de l’exposition “Les belles images pour la jeunesse ( mais pas que … ) . Entièrement réalisés au feutre, une technique que Marie Saarbach maîtrise de façon originale, délavant les couleurs, maltraitant et triturant le papier jusqu’à obtenir des effets de matière assez bluffants.

Son site

L’ODYSÉE D’OUTIS de Jean Lecointre
2013 – France – Thierry Magnier – 19,90 euros

Dans ce nouvel album publié par les éditions Thierry Magnier, le titan du photomontage numérique revisite à sa façon les grands classiques de la mythologie grecque. Un inénarrable péplum où le brave père de famille Outis doit affronter les pires créatures, avant de pouvoir récupérer sa famille qui s’impatiente à la Gare de Lyon … Si les images et le traité graphique sont plus sombres que dans “A la mode” ou “Les Animaux Domestiques”, le récit particulièrement drôle et enlevé fait mouche chez les enfants comme chez les parents.

jeanlecointre.com

ROMANCE de Blexbolex
2013 – France – Albin Michel – 15 euros

Très attendu ce nouvel imagier de Blexbolex ne déçoit pas et surprend par sa forme, le livre étant plus petit (mais pas moins épais) que les précédents. Les compositions graphiques, les effets de matière et l’impression sont toujours aussi soignées. Blexbolex a également détourné les codes traditionnels du genre pour organiser le livre en séquences qui vont s’entrecroiser pour livrer au final un vrai récit en images… du grand art !

Ses images sur Illustrissimo

ON PENSE À TOI CHEVAL de Roxane Lumeret
2013 – France – Albin michel – 14,50

Pour son premier album jeunesse, Roxane Lumeret a fait très fort ! Une fantaisiste histoire de cheval cascadeur sur le retour, un graphisme tout en gouache – à mi-chemin entre les vieux albums du Père Castor et la Bibliothèque Rose – au service d’un ton résolument moderne, bref une vrai réussite. Les couleurs claquent, les animaux sont poilus à souhait et la princesse Colomba Dubijou est ravissante … on en redemande !

roxanelumeret.com

L’ÉTRANGER MYSTÉRIEUX de Mark Twain & Atak / mark twain
2012 – USA/Allemagne – Albin Michel – 20 euros

Injustement passé à la trappe l’an dernier – peut-être en raison d’un façonnage un peu cheap – ce texte peu connu de Mark Twain est superbement enluminé par Atak. Riche d’une grosse centaine d’illustrations – de la miniature à la pleine page – ce tour de force confirme ( s’il en était besoin ) le talent d’Atak et sa place singulière dans le monde de l’édition jeunesse. A redécouvrir !

fcatak.de

SÉLECTION LIVRES JEUNESSE – 3/7 – CENTRAL VAPEUR

Vendredi 29 novembre 2013


CENTRAL VAPEUR

Central vapeur est une association de dessinateurs et de gens concernés par les métiers du dessin et de l’édition. Comptant en son sein beaucoup d’auteurs de BD ou d’illustrateurs qui travaillent pour la jeunesse. Il on a Cœur de défendre cette culture à travers différent évènement. Le plus important est bien évidement leurs festival, qui ça tombe bien débute dans une semaine. Je vous engage a regarder la programmation toujours riche en découverte. Et voilà une excellente occasion d’aller dans cette très belle ville pour aller y apprécier son patrimoine et son vivier de jeunes dessinateurs.

Du 5 au 15 déc. 2013
Programme sur leur site : centralvapeur.org

ON PENSE À TOI CHEVAL de Roxanne Lumeret
2012 – France – Albin Michel – 14,50 euros

Un livre jeunesse, à travers lequel on peut découvrir une histoire de cheval cascadeur avec un graphisme original sur fond de coup d ‘état. Enfin une histoire de poney pas abrutissante.

OCÉANO d’Anouck Boisrobert & Louis Rigaud
2013 – France – Hélium – 15,90 euros

Après Pop-ville et La forêt du paresseux, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud nous propose de découvrir avec eux les océans ! Avec une nouveauté par rapport aux précédents, ici chaque double page contient deux parties : ce qui se passe au-dessus et en dessous de la surface. Le talent des deux auteurs-illustrateurs est d’avoir rendu, grâce aux mouvements des découpes et aux couleurs enchanteresses des images, un magnifique hommage au fantastique monde marin.
On découvre un port bruissant d’activité, la banquise aux icebergs transparents, les baleines en pleine mer, une mer déchaînée par la tempête et, enfin, l’idyllique lagon aux milliers de poissons colorés. Un beau livre édité par les éditions Hélium.

COLOURING BOOK d’Edward Bawden
2013 – Angleterre – Victoria & Albert Publishing – 6 £

Cette réédition du livre de coloriage de l’artiste anglais Edward Bawden, nous montre une sélection de quelques splendides illustrations réalisées en linogravure. Depuis la fin des années 1950, Bawden utilisa ce medium en alternative à l’encrage et à la gravure traditionnels. Illustrant sous forme d’activité de coloriage / imagier des personnages de l’histoire de l’Angleterre (comme Elisabeth I), des animaux (lions, lapins, etc.) ou encore les emblèmes du Royaume Uni (le lion et la licorne) et autres courtisans, fermiers, moyens de transports…
Edward Bawden (1903?1989) originaire de l’Essex a étudié à l’École d’art de Cambridge et au Royal College of Art.

FORT COMME UN OURS de Katrin Stangl
2013 – Allemagne – Albin Michel – 12,90 euros

Muet comme une carpe et timide comme un chevreuil, affamé comme un loup et assoiffé comme un chameau, joueur comme un chaton et rusé comme un renard… !
Page après page, un animal incarne les humeurs, émotions et traits de caractère ! L’illustratrice allemande Katrin Stangl utilise différents procédés d’impressions (gravure sur bois, sérigraphie,…) pour réaliser ces illustrations au style très singulier. Pour cette ouvrage elle a combiné sérigraphie et offset pour obtenir un résultat vif et spontané qui sert parfaitement le propos.

Katrin Stangl est une illustratrice allemande née en 1977. Elle est diplômée de l’École supérieure d’arts graphiques et de l’art du livre de Leipzig, et s’est initiée à la gravure sur bois au Brésil grâce à une bourse d’étude. Elle illustre des livres pour grands et petits. Elle vit et travaille à Cologne.

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

Ce soir à 18h45 sur Radio Campus Paris — 93.9 fm
Ou en streaming sur le site Radiocampusparis.org
Interview de LILI SCRATCHY autour de son livre POPDOUWIZZ.

SÉLECTION LIVRES JEUNESSE – 1/7 – CHAMO

Mercredi 27 novembre 2013

À l’occasion du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, j’ai proposé à quelques acteurs/observateurs de ce secteur de l’édition d’effectuer une sélection de 5 livres sortis en 2012/2013. L’addition de ces choix propose un panorama subjectif aussi varié qu’intéressant. Une photographie de la production actuelle, je l’espère.

CHAMO

Illustratrice au départ, puis organisatrice d’évènements autour du dessin et de l’illustration avec l’association L’Articho. Elle travaille aussi quelques jours par semaine comme libraire jeunesse dans la très bonne officine : La sardine à lire. Enfin elle est depuis devenue éditrice et dirige une collection chez Les fourmis rouges. Avec tout ses cartes en main Chamo est devenue une observatrice très éclairée de ce qui se fait à l’heure actuelle dans le secteur de la jeunesse.

- – - -

Une petite introduction de Chamo

Cette sélection a été très dure à faire. Je me suis retrouvée devant un dilemme : Choisir des livres de jeunes dessinateurs, ou de maisons d’éditions qui émergent pour montrer la vivacité de la littérature jeunesse actuelle ? Ou bien prendre en considération les nombreuses magnifiques rééditions ?
Parmi les cinq livres que j’ai finalement choisi, trois sont des rééditions de livres anciens, et deux sont des textes classiques illustrés par des dessinateurs contemporains. Je sais que ces cinq livres ne quitteront pas ma bibliothèque. Il seront prêtés, offerts, perdus, rachetés… Et je laisse aux invités suivants le loisirs de combler les manques !

DANS LA BOÎTE de Dorothy Kunhardt (1901-1979)
2012 – Usa – MéMo – 18 euros
Première publication en 1934 aux États Unis

Je serai certainement passée à côté de ce livre si je n’avais pas travaillé en librairie. La couverture ne m’attirait pas vraiment. Je l’ai lu par acquis de conscience. Et je suis tombée sous le charme de ce texte émouvant, et de ces illustrations maladroites qui le servent si bien. C’est pour moi un des meilleurs livres paru ces deux dernières années.

Le livre raconte l’histoire de Pioui, le plus petit, petit, mini chien du monde, mascotte bien aimée d’un cirque merveilleux. Jusqu’au jour ou Pioui se met à grandir, grandir… Trouvera t-il encore sa place au sein du cirque, lui qui ne sait rien faire ?

Dorothy Kunhardt écrit avec des mots tout simples, joue avec les répétitions. Quand aux illustrations, étranges, naïves et loufoques, elles sont réalisées avec une économie de moyen. Trois couleurs, rouge, jaune évoquant le cirque, et le trait noir. Pas de chichis et beaucoup d’émotion. Une belle fable pour tous ceux qui grandissent.

Apparemment, l’auteur est très connue aux états unis et a marqué la littérature jeunesse en son temps. J’espère qu’on aura droit à d’autres rééditions ! (à bon entendeur…)

LIVRES ! de Murray Mc Cain et John Alcorn (1935-1992)
2013 – USA – Autrement – 11,50 euros
Première publication en 1962 aux États Unis

Quelle belle surprise que ce livre dédié aux livres ! Un sujet qui me touche particulièrement, puisqu’il parle du livre sous tous ses aspects : l’objet, le texte, les images, la typographie, la mise en page, la fabrication, la distribution… jusqu’à l’arrivée au lecteur. Tout cela expliqué en toute simplicité. La conception et la réalisation de ce livre sont d’une cohérence rare. Tout est pensé. Les illustrations de John Alcorn sont superbes et parfaitement mises en valeur par la mise en page et le travail typographique. Le fond et la forme sont en harmonie. Et ce livre m’a permis de découvrir ce grand dessinateur / graphiste américain qu’était John Alcorn.

alcorngallery.com

MEDOR LE MAXICHIEN de Rudolf Cechura et Jiri Salamoun (1935)
Tchéquie – 2013 – La joie de lire – 15 euros
Première édition du livre en 1981 en Tchéquie

J’ai découvert le travail de Jiri Salamoun il y a quelques années grâce à Yassine qui avait ramené plusieurs livres de lui trouvés chez les bouquinistes à Leipzig. Depuis, j’attendais avec impatience qu’un éditeur traduise son œuvre. Et c’est La joie de lire qui a eu la bonne idée de s’y atteler. Cet éditeur nous a offert de belles rééditons cette année (Je pense aux livres de Eva Janikovszky et László Réber). Dommage que les objets soient moins soignés que chez Memo.

Médor le maxichien, (Maxipes Fik en tchèque) est célèbre dans son pays. Il a même été adapté en série télévisée dans les années 70. L’histoire est complètement loufoque : Aïa veut un «ien». Son papa finit par céder et lui acheter un mignon petit chiot baptisé Médor. Mais celui ci grossit, grossit jusqu’à devenir absolument énorme ! Et à part ça, Médor boit de la bière, parle les langues étrangères et va même participer à une course de chevaux…
Si l’histoire est chouette, ce sont surtout les dessins de Jiri Salamoun qui me touchent. Ils sont naïfs et drôles, plein de vie, ultra-expressifs…

Yassine a déjà parlé de lui ici et .

Et voici 2 liens où on peut voir encore plus d’images : ici et ici

LE KRASPEK de Francoise Morvan & Étienne Beck
Russie / France – 2012 – Memo – 16 EUROS

C’est l’histoire d’Oleg, jeune soldat rentrant de la guerre sans un sou en poche. Son indigence et son désespoir sont tels qu’il accepte de pactiser avec le diable : Celui-ci lui fournira la richesse, en échange de quoi Oleg ne devra ni se laver, ni se moucher, ni se couper les cheveux ou la barbe, ni se changer de linge pendant quinze ans….
J’adore cette histoire ! Un vrai beau conte russe, avec en bonus un côté cracra tout à fait réjouissant !
Les illustrations d’Etienne Beck m’ont aussi beaucoup plu. Il a choisi un traité proche de l’art brut et une approche ornementale qui évoque les illustrations de Bilibine. Je lui reprocherai juste l’usage un peu trop systématique des cadres qui écrasent un peu ses images.

grandpapier.org/etienne-beck

LE PIRATE ET L’APOTHICAIRE de Robert Louis Stevenson & Henning Wagenbreth
Allemagne – 2013 – Les Grandes Personnes – 22,50 euros
Première édition en 2012 en Allemagne

Ce livre est un très bel objet : beau format, beau graphisme, impression soignée. Ce qui n’est pas étonnant quand on connaît l’exigence à la fois d’Henning Wagenbreth et des éditions Les Grandes personnes.

Difficile de parler de Wagenbreth sur ce blog, Yassine l’a déjà beaucoup fait. Il est pour moi l’un des plus grands illustrateurs allemand, avec Atak. Mais il est aussi graphiste et typographe de talent et c’est aussi pour cette raison que le livre est réussi. Le texte de Stevenson qu’il a choisi d’illustrer colle bien à son univers : De l’action, un soupson de cruauté, et une morale contestable…

wagenbreth.de

- – -

Ce soir à 18h45 sur Radio Campus Paris — 93.9 fm
Ou en streaming sur le site Radiocampusparis.org
Interview de Wagenbreth autour du livre LE PIRATE ET L’APOTHICAIRE

LE GRATIN – 018 – LE SALON DE L’ARAIGNÉE

Dimanche 24 novembre 2013

Dessin de Lucien Boucher

Télécharger le podcast

Voir l’émission sur la page de Radio Campus Paris

La parution du livre “le salon de l’araignée” est l’occasion d’évoquer ce salon méconnu synonyme du renouveau créatif des années folles. Crée en 1920 par Gus Bofa cet évènement “underground” fût réellement en prise avec son époque et a montré sur ces cimaise des dessinateurs/illustrateurs importants qui ont fait parti d’un âge d’or de l’édition du livre illustré. Un pan entier de l’histoire graphique balayé par la crise de 29 et la deuxième guerre mondiale. Un patrimoine riche qu’on redécouvre grâce au travail éditorial de nos invités.

MES INVITÉS

MICHEL LAGARDE

Agent d’illustration, galeriste et éditeur, Michel Lagarde s’est toujours passionné par l’illustration sous tous ses formes. Depuis quelques années il a entrepris d’édité les illustrateurs de cette période féconde de l’illustration à laquelle il s’intéresse depuis 15 ans.

EMMANUEL POLLAUD-DULIAN

Auteur principale des livres de référence sur cette période de l’illustration. Connaisseur et défenseur actif de cette période des années folle qui le passionne.

GÉRALDINE MÉO

Jeune graphiste, elle a travaillé sur les 3 livres reliés au Salon de l’Araignée. Depuis elle se passionne pour l’illustration ancienne.

- – - – - – - -

Voici quelques images des dessinateurs évoqués dans l’émission :

GUS BOFA ( 1883-1968)

CHARLES MARTIN ( 1848 – 1934)

Deux dessins extrait de “Sous les pots de fleur” – 1917

Couverture et deux dessins extrait de “Sports et divertissements” – 1914

CHAS LABORDE ( 1886 – 1941)

LUCIEN BOUCHER (1889 – 1971)

ANDRÉ DIGNIMONT ( 1891 – 1965)

JEAN-ÉMILE LABOUREUR ( 1877 – 1943)

LUCIEN LAFORGE (1889 – 1952)

GEORGES BEUVILLE ( 1902 – 1982)

Cet illustrateur n’a pas fait parti du salon de L’Araignée, c’est plus un descendant de la génération du salon.

- – - – - – - -

LE SALON DE L’ARAIGNÉE d’Emmanuel Pollaud-Dulian
Éditions Michel Lagarde – 35 euros

GUS BOFA – L’ENCHANTEUR DÉSENCHANTÉ d’Emmanuel Pollaud-Dulian
CORNÉLIUS – 55 euros

CHAS LABORDE – UN HOMME DANS LA FOULE d’Emmanuel Pollaud-Dulian
Éditions Michel Lagarde – 19 euros

CHARLES MARTIN – FÉÉRIE POUR UNE GRANDE GUERRE d’Emmanuel Pollaud-Dulian
Éditions Michel Lagarde – 16 euros

- – - – - – - -

Dimanche 24 novembre 2013

Émission produite par Yassine avec la collaboration de Antoine Cadou.

- – - – - – - -

Musique

- Générique : Kostas Bezos – Ta Aspra Poulia Sta Vouna (Grèce – 1936)

- Ouvrard – Amour et TSF (France)

- Erik Satie – Le réveil de la mariée, Le carnaval, Le golf, La pieuvre, Les courses , Les 4 coins ( France – 1914)
Extrait de “Sport et divertisement” – Piano par Benedikt Koehlen

- Dranem – Encore Cinquante Centimes (France – 1931)

- – - – - – - -

Toujours plus d’info et d’image sur l’illustration ancienne sur cet excellent blog tenu Par michel Lagarde.

magalerieaparis.wordpress.com

michellagarde.fr