Archive pour la catégorie 'Dernier cri'

JEAN-KRISTAU

Jeudi 3 avril 2008

L’art du collage # 01
Les must du denier cri # 04

Le images de cet artiste ressembe a des affiches vintages mutantes. Couleurs saturés, têtes déformés et élément divers sont rajoutés pour créer une ambiance bizarre. Un monde imaginaire bien a lui ou les enfant sont omniprésent, comme si les adultes avait été rayé de la surface de la terre par une explosion atomique qui les aurait laissé en vie dans un monde irradié : malsain mais beau.

Proche du Le dernier cri il a sorti un très beau livre chez cet éditeur : Mexico souvenir programme.

julieetauguste.free.fr/kristau

Yassine

MOOLINEX-2

Samedi 29 mars 2008

du 27 Mars au 16 Avril

Si vous êtes bordelais, vous avez de la chance car vous pouvez aller admirer le travail de cet artiste génial. Tout le bien que j’en pense c’est ici !!

Galerie Regala
77, Rue du Loup
33000 Bordeaux

www.regala.fr

Yassine

LUDOBY

Mercredi 12 décembre 2007

Du 03 décembre au 05 janvier

Un travail d’hybridation de 2 artistes qui mélangent leurs créations monstrueuses. D’un coté les excellentes poupées viandes de Ludovic Vasseur. De l’autre coté les créations selon moi moins convaincantes de Marie Noël Doby.

La rencontre de ces 2 univers trash, mais assez différents, donne un résultat vraiment réussi.

ludoby.blogspot.com

Un Regard Moderne
10 rue gît le coeur – Paris 06
M° St Michel

Yassine

LAURENT IMPEDUGLIA

Jeudi 4 octobre 2007

LES MUST DU DERNIER CRI – # 04 –

Ce dessinateur/peintre est lié au collectif de bd Mycose, un fanzine liègois très actif. Il se démarque clairement de ses camarades qui font plutôt de la bd.

Ses dessins stupides et obsessionnels représentent toujours plus ou moins la même chose. Graphiquement entre le Graffiti de chiotte, le tatouage et le dessin contemporain, son univers est fait de régression infantile matiné d’un esprit transgressif volontairement immature. Humour, provocation et esprit naïf se rejoignent pour former des images très personnelles.

impeduglia1.blogspot.com

Yassine

FREDOX

Vendredi 28 septembre 2007

LES MUST DU DERNIER CRI – # 03 –

Au début des années 90 il crée le fanzine Stronx. Puis il sera lié au Dernier cri dès leurs débuts et sera le premier a développer cette esthétique de collages trash, qui semble maintenant faire école. Entre Heartfield et Witkin, son univers est volontairement dérangeant, repoussant, gore, malsain, obscène, sale. Tous ses qualificatifs conviennent parfaitement pour décrire un travail très radical. Guerre, viol, torture, meurtre, maladie tout ce qui il y a de pire dans l’humanité est assemblé ici pour créer un raccourci qui montre l’atrocité du monde. Comme il dit lui même il ne fait que réunir des images qui existent.

Si ses images on de l’impact au premier coup d’oeil, ceux sont ausi des compostions minutieuses, grouillants de détails sordides, assemblés avec un souci d’esthètisme rare. Il y a chez lui un soin tout particulier apporté aux ambiances colorées. On trouvent très peu d’images de lui sur le net, mais je vous engage si vous aimez son travail a vous procurez son livres “les dossiers noirs de l’histoire” édité au Dernier cri bien évidemment.

Yassine

MOOLINEX

Mardi 18 septembre 2007

LES MUST DU DERNIER CRI – # 02 –

Au début il commence par faire de petites bd débiles et drôles (Flip & flopy, Ump !). Elles sont publiées par l’excellent éditeur albigeois les requins marteaux avec qui il est très liés à leurs débuts. Mais il arrète la bd et on le voit réapparaître chez le dernier cri avec un série de bouquins tous plus excellents les uns que les autres, dont les fameux Art pute carnets (5 N° à ce jour). Depuis il est lié à ce collectif et participe à leurs expositions. Il a aussi exposé plusieurs fois en solo : au Regard moderne puis plus récemment chez Art factory et à La mauvaise réputation, une librairie Bordelaise .

Entre bd, graffiti, art brut, culture populaire, esprit punk, dessins d’enfants et peinture son univers est trop puéril pour plaire au milieu de l’art et trop arty pour plaire aux grand public. Moolinex n’a pourtant pas le cul entre 2 chaises. Son art est simple et efficace, drôle et directe. C’est l’art de la régression infantile, qui s’autorise toutes les insolences. Il investit tous les médiums, tous les supports : feutres, sculpture, peintures, canevas, collages, avec la même imagination graphique. Il ne se repose jamais sur ses acquis et essaye sans arrêt de nouvelles choses. Un des artistes les plus passionants à suivre.

Yassine

MIKE DIANA

Jeudi 13 septembre 2007

LES MUST DU DERNIER CRI – # 01 –

Ce dessinateur/auteur de bd américain a un univers radical et dérangeant. Son style extrème est un mélange de la naiveté qu’on trouve dans les dessins d’enfants et le coté torturé de l’Art brut. Ses histoires parlent de mutilations, énucléations, viols, castration, zoophilie. Cela lui a valu même quelques démélées injustes avec les autorités américaines.

La nature de son travail ne laisse pas indifférent, et la force de ses images dégoute souvent. J’ai choisi de montrer ses images parmi les moins trash. Mais son site regorge de choses horribles et belles en même temps. Un must du trash !

Son site

Yassine

LE DERNIER CRI

Jeudi 13 septembre 2007

du 19 septembre au 6 octobre 2007

Pour célebrer les presque 15 ans du collectif marseillais, Art factory organise une exposition rétrospective. Inutile de présenter ce groupe fondé par Caroline Sury et Pakito Bolino. Le dernier cri est devenu un acteur incontournable et majeur dans l’univers de l’édition graphique underground internationale. C’est donc l’expo parisienne de la rentrée. A ne pas manquer !

Je vais profiter de cette expo pour vous parler un peu de certains artistes qu’ils ont défendu.

Espace Beaurepaire
28 rue Beaurepaire – Paris 10
M° : République

www.lederniercri.org

Yassine