Archive pour la catégorie 'Art Populaire'

LE GRATIN – 016 – L’ART INUIT

Mardi 18 juin 2013

Dessin de Kenojuak Ashevak

TÉLÉCHARGER LE PODCAST
Voir l’émission sur la page de radio campus Paris

A l’occasion de la très belle exposition consacrée a l’artiste Kenojuak Ashevak au Centre Culturel canadien j’ai décidé de consacrée une émission à l’art inuit et en particulier aux dessins et gravures issues du grand nord Canadien. Il existe depuis les années 50 des coopératives montées par des occidentaux qui ont permis aux inuit de s’exprimer à travers le dessin et la gravure. Avec mes invités nous évoquons l’art de ce peuple et en particulier le travail de Kenojuak Ashevak. Morte cette année à 85 ans, elle fut la représentante plus que quiconque de cette culture graphique . Mais c’est aussi avant tout une très grande dessinatrice.

Mes invités.

CLAUDE BAUD

Ce médecin, collectionneur passionné d’art inuit dirige la galerie Iglou à Douai. Il est le plus ardent défenseur de cet art en France. Les 40 dessins de l’exposition proviennent de sa collection.

CATHERINE BÉDARD

Est la directrice adjointe et la responsable des expositions au centre culturel canadien. Spécialiste de l’art canadien contemporain et commissaire de l’exposition consacré à Kenojuak Ashevak.

- – - – - – - -

DESSiNS DE KENOJUAK ASHEVAK ( 1927 – 2013 )

Tout les dessins ne proviennent pas de l’expo


Le fameux dessin “Enchanted owl” qui a été imprimé sur un timbre

AUTRES ARTISTES iNUiTS

Dessin de Ashoona Mayureak

Dessin de Pitseolak Ashoona

Dessin de Pitseolak Ashoona

Dessin de Pitaloosie Saila

-

FANTASTiC KENOJUAK ASHEVAK
Du 11 avril au 6 septembre 2013
Centre culturel canadien
5 Rue de Constantine – Paris 07 -
M° Invalide
Entrée Libre
Plus d’info ici

artinuit.com

- – - – - – - -

Dimanche 16 Juin 2013

Émission produite par Yassine avec la collaboration de Antoine Cadou

Merci à Jean-Baptiste Le Bescam

- – - – - – - -

Musique

- Générique : Kostas Bezos – Ta Aspra Poulia Sta Vouna (Grèce – 1936)

- The résidents – A spirit steal a child (USA -1979 – Ralf)
Extrait de l’album “Eskimo”

- Melodic Kattajaq / Jeux vocaux inuit (Canada)

- Tagaq – Fox ~ Tiriganaik (Canada – 2008 – Jericho Beach Music)
Extrait de l’album “Auk/blood”

- – - – - – - -

PANOS

Jeudi 15 mars 2012

Du 16 mars au 31 mars 2012.

Cette semaine au monte en l’air, le dernier cri et la pop galerie propose une exposition d’art vernaculaire assez fascinante. L’art des paños.

Il s’agit de mouchoir dessinés par les prisonniers américains, souvent d’origine chicanos. Ces mouchoirs leur permettent de communiquer avec leurs familles, leurs amis. Ce sont avant tout des présents. Certains sont destinés aux enfants, d’autres aux femmes des prisonniers d’autres à leur grand mère ou à leurs amis.

La plupart de ses mouchoirs déclinent des codes propres à la culture des ses détenus qu’on peut aussi retrouver sur les tatouage ou sur peintures murales à l’extérieur, ou encore sur les enveloppes des lettres qu’il envoient. Ces codes son très hétérogènes et sont tous mélangés ce qui donne au final des dessins étonnants. Délires gangsta bling bling mixés avec des figures kitschs telles que des clowns ou des masques de théâtre, qui sont des éléments symboliques très important de cette culture, mais aussi des personnages pour enfants ainsi que des symboles religieux catholiques ou des références aux civilisations pré-hispanique sans oublier l’esthétique des tatouages. Ce que j’aime dans ces images c’est leurs cotés excessifs, passionnés, romantiques, mélodramatiques qui renvoie comme on l’imagine au vies tragiques de ses prisonniers. Rêve et désespoir se mélangent dans un délire esthétique totalement kitsch et décomplexé. Il y a là dans cet art un certaine candeur qui est troublante et touchante.

Vernissage Vendredi 16 à 18H

Le Monte-En-l’Air
71 rue de Ménilmontant – Paris 20
M° Ménilmontant

Paños
Le dernier cri – 18 euros
www.lederniercri.org

Pour en savoir un peu plus, une interwiew du co-auteur du livre au dernier cri , un spécialiste : ici

Yassine

IMAGE – 142 – BLEXBOLEX

Mercredi 15 février 2012

Blexbolex continue tranquillement à produire des images avec sa petite maison d’édition “Neuer leipziger bilderbogen” qu’il a créée avec Stefanie Schilling et Sascha Noatsch. Ces “Bilderbogen” (feuilles imprimées) s’inspirent d’images populaires et sont imprimées avec une vieille machine à Leipzig. Un beau travail de relecture de l’imagerie populaire. Bon exemple avec ce très beau masque à faire soi même. C’est signé Blexbolex évidemment.

Le site de Neuer leipziger bilderbogen

Yassine

RADIO – LE GRATIN # 02 – CARTES POSTALES – PODCAST

Dimanche 11 décembre 2011


Télécharger le podcast

Voir la page sur le site de Radio Campus Paris

Yassine

RADIO – LE GRATIN # 02 – CARTES POSTALES

Dimanche 11 décembre 2011

L’invité : Manu Boisteau

Habitués de ce blog vous connaissez sans doute Manu Boisteau. Dessinateur de très chouettes BD pour les enfants comme “James Blonk” ou “Maudit manoir”. Il dessine aussi des albums jeunesse dont la déviante et formidable “Encyclopédie approximative du poney“.

Mais il a aussi une passion pour les cartes postales qui l’habite depuis 20 ans maintenant. En 2009 il publie une excellente anthologie dédié à cette imagerie populaire “Cher Tous – Trésors oubliés de la carte postale à papa” . Rebelote, il publie cette année un ouvrage sur le plus grand créateur du genre, Alexandre, dessinateur discret qui est sans conteste le plus prolifique artisan de la carte postale franchouillarde.

Deux livres stupéfiants qui a travers ces images d’un autre temps montrent une certaine idée de l’esprit et du “bon goût” bien de chez nous. Deux ouvrages qui réunit ensemble constitue une merveilleuse collection de cartes postales choisi avec amour. Elles sont souvent kitsch, parfois drôles, dés fois sexy , par moment  consternantes mais jamais ennuyeuses.

Dans cette émission nous évoquons  donc ces carte postales et en particulier l’art d’Alexandre. Je diffuse aussi quelques réactions glanées lors du vernissage de l’exposition qui lui est consacré au musée de L’érotisme.

- – - – - – - – -

CHER TOUS
Les images qui suivent sont toutes extraites du livre éponyme.

Encore plus d’image de “Cher tous” ici

- – - – - – - – -

ALEXANDRE
Les images qui suivent sont extraites du livre éponyme.

Trois dessins d’humour pour la presse.

Les premières cartes de la fameuse série des zizis.
925 milles exemplaires vendues

Des photos de pin up sur lesquelles Alexandre a rajouter sa touche personnelle.

Ses 2 cartes sont basés sur  des photos prises dans des camps de nudiste par Alexandre lui même. Même procédé, Il y ajoute sa touche personnelle, unique.

- – - – - – - – -

CHER TOUS de Manu Boisteau
Cornélius -  19 euros

ALEXANDRE , Le charme dicret de la gauloiserie
Les échappés – 29 euros

Exposition Alexandre
Musée de l’Erotisme de Paris
72 boulevard de Clichy – Paris 18
M° Blanche
Entrée – 6 euros

manuboisteau.com

- – - – - – - – -
Décembre 2011
Émission produite et réalisé par Yassine aidé de Nathalie
- – - – - – - – -
Musique

Générique :
- Kostas Bezos – Ta Aspra Poulia Sta Vouna (Grèce – 1936)

- Yvette Horner – Copacabana (France)

- Nino Ferrer – Alexandre (France – 1966- Riviera)

- Vladimir Cosma – Sexy Samba (France – 1976 – disque déesse)
Bo du film “La surprise du chef”

- – - – - – - – -

POCHETTES DE DISQUES TAMOULES

Dimanche 23 octobre 2011

Si vous fréquentez régulièrement ce blog vous savez déjà que j’affectionne toutes sortes d’imageries populaires, ainsi que les pochettes de disques. Un des endroit à mon avis où on trouve parmi les plus belles et les plus singulières c’est dans le sud de l’Inde : les pochette pour les bandes originale des films Kollywood.

Ce nom est la contraction de Hollywood et Kodambakam, quartier de Chennai (ex Madras) où sont produit les films tamoules. La production est aussi importante qu’a Mumbai (ex-Bombay). Mais ce cinéma est moins connus car il est à l’intention des populations locales. Il cultive ses spécificités régionales, du fait il a une esthétique plutôt décalée par rapport à ce qu’on connait. Ce qui se ressent sur les pochettes évidemment.

Depuis longtemps je surveille les vente de disques tamoules sur ebay, ce qui m’a permis de collecter les photos de ses pochettes. Ce qui est frappant c’est la modernité du graphisme pour l’époque. Les pochettes venant de Bollywood peuvent être très belle, mais elles ont toujours un coté plus classique. Elle sont plus ou moins dans les canons habituelles de la pochette de Bande originale de film. Là en plus du folklore indien on a une volonté de briller qui passe par des audaces de graphisme. Ingrédients du film et éléments graphiques semblent parfois lancé pêle-mêle dans le carré qui constitue la pochette. Formes simple de couleurs vives, motifs géométriques, Dégradés, détourages sauvages, associations de dessins et de photos, Halos façon néon, typo dessiné sont agencé de manière efficace voir tapageuse. Ce qui crée des composition exagérées, bizarres, sans souci du bon ou mauvais goût. Un art magnifique, pur, sans complexe, émotionnel, direct.

Pour finir, petit bonus, une pépite vidéo made in Kollywood :

[youtube JhCQgaXPVgM]

Yassine

ANONYMOUS WORK

Samedi 15 janvier 2011

Ces images viennent d’Anonymous work. Un blog excellent qui comme son nom l’indique poste essentiellement des dessins, textiles, photographies et objets manufacturés qui sont réalisés par des personnes dont on ignore le nom. Une approche assez originale et qui pose la question de manière subtile de la frontière entre l’art, l’artisanat et le hobby.

Art brut, folklorique, populaire, traditionnel ou artisanat, on à la un panel de création d’époques diverses et variés. Ces objets sont trouvés sur des blogs mais aussi des sites d’enchères ou de marchands d’art. Un travail prospectif accompagné d’un certain flair qui donne une sélection hétéroclite et très personnelle .

anonymousworks.blogspot.com

Yassine

IMAGE DE LA SEMAINE – 085

Lundi 5 juillet 2010

En Colombie les sourd systèmes appelé là bas “picos”, sont décorés avec des peintures. Une belle tradition populaire dont on peu voir plusieurs exemple sur ce blog consacré à la musique colombienne.

Yassine

CARTES POSTALES À PAPA

Dimanche 22 novembre 2009


Enfin un recueil sur les cartes postales franchouillardes ! L’idée est évidente mais personne n’avait osé le faire. Coup de chance c’est réalisé avec goût. Ca sort chez Cornélius, un éditeur qui fait bien les choses. L’objet est soigné, simple est beau. Les cartes postales sont mises en valeur sans artifice. Et on sent ici un regard plein de tendresse pour ses images surannées.

Gaudriole bon marché, humour bas de gamme, blagues salaces et jeux de mots inspirés sont aux rendez vous. Dans l’ouvrage tout est disposé par thème : Spécialités régionales, proverbes du cru, Pochtrons joyeux, animaux qui parlent, couchers de soleil, romances kitschs, pin up, etc. Et c’est assez jouissif de voir réunies toutes ses images qu’on a plutôt l’habitude de trouver au coup par coup.


On doit ce livre à Manu Boisteau, illustrateur dessinateur de bd qui aime chiner. Son objet d’attention, ces cartes postales insolites bien de chez nous. Il en acumulé plusieurs centaines en qinze ans de vide-grenier. C’est sa collection qu’on peut admirer dans ce livre.


Cette tradition de la carte postale comique existe toujours. Elles sont moins belles, elles n’ont pas le charme désuet de celles d’antan comme on peut voir dans ce livre. Mais patience, dans quelques années les pires mériteront sans doute un recueil elles aussi.

CHER TOUS de Manu Boisteau
Cornélius -  19 euros

Yassine

POSTERS DE CINÉMA AU GHANA

Jeudi 29 octobre 2009

Il existe au Ghana un circuit de cinémas itinérants qui vont de village en village. Ses exploitants diffusent en fait des VHS sur des téléviseurs qu’ils alimentent avec des groupes électrogènes. Il louent les K7 à des vidéos club qui, pour accompagner les films, proposent des affiches qui servent à en faire la promo. Ses peintures originales sont réalisées par des peintres locaux sur de la toile de jute. On peut les rouler et elles sont pratiques à transporter. Voilà aussi qui explique qu’on ait pu facilement les voir exposées en France à une époque.

La puissance de ses peintures est saisissante. Leur expressivité si directe. On est fortement interpellé par ces images choc. A tel point qu’à un moment les exploitants ont eu l’opportunité de faire la promo des films avec les affiches des studios américains, mais les ventes des places ont tout simplement baissé et ils sont donc revenus aux bonnes vieilles méthodes. La médiocrité des affiches hollywoodiennes standardisées ne faisait pas le poids par rapport à l’intensité de ces images aux couleurs flashy. Un beau mélange d’art populaire et d’esthétique de séries B américaines qui donne des versions très “art brut” des jaquettes de K7 des années 80.

Plusieurs éditeurs ont sorti des recueils de ses images. Le dernier en date est l’éditeur berlinois Bongoût qui vient de sortir une version augmentée d’un petit ouvrage publié il y a deux ans. Un chouette petit livre pas très cher.

GHANAVISION
Bongoût – 19,50 euros

ghanamovieposters.com

Yassine