Archive pour la catégorie 'Art brut'

JAMES EDWARD DEEDS (1908 – 1987)

Vendredi 27 décembre 2013

Jusqu’au 11 jan.

J’avais évoqué ce dessinateur il y a quelques années, ici, au moment où ses dessins venaient d’être découvert. À L’époque on ne connaissait pas encore son identité et on l’avait prénommé The Electric Pencil. Après une enquête les propriétaires des dessins on retrouvé sa trace et on put mettre un patronyme sur ces images magnifiques. Dernière découverte majeure dans le champ de l’art brut, dans le champs du dessin tout simplement.

James Edward Deeds a été placé à 17 ans dans une institution psychiatrique par un père violent qui voulait se débarrasser de lui. Il y a vécu toute sa vie. Il passait beaucoup de temps à dessiner. Tous ses œuvres sont issus d’un même carnet, les pages ont été assemblées et reliées par ses soins. Preuve que l’auteur tenait beaucoup a ses images. Dans un documentaire qui lui est consacré, une personne de sa famille témoigne de la conscience du dessin qui était la sienne.

Moi qui avais déjà regardé longuement ses dessins sur le net où dans le catalogue raisonné qui lui est consacré, j’ai été frappé en découvrant les originaux. J’ai été ému par la précision et la délicatesse du trait de l’artiste, Le modelés au crayon et ses gammes de couleurs tout en douceur. Ses images simples possèdent une grande intensité et procurent une émotion vive. On le sait, rien ne remplace le contact direct avec un dessin, c’est plus vrai que jamais dans ce cas précis.

C’est la première fois que ses dessins sont visibles en France. Je vous engage donc vivement à aller voir cette exposition qui dure encore quelques semaines. Même si je pense que vu l’importance de cet artiste on pourra les revoir bientôt.

Jusqu’au 11 jan.
GALERIE CHRISTIAN BERST
3-5 passage des Gravilliers – Paris 3
M° : Arts et Métiers

christianberst.com

L’intégralité de ses dessins est visible sur ce site :
electricpencildrawings.com

Yassine

LE GRATIN 08 – BANDITI DELL’ARTE – PODCAST

Mardi 29 mai 2012

Fresque de Giovanni Bosco


Télécharger le podcast

Voir la page sur le site de Radio Campus Paris.

Yassine

LE GRATIN 08 – BANDITI DELL’ARTE

Vendredi 25 mai 2012

Dessin de Fausto Badari

Une émission consacrée à l’exposition “Banditi dell’arte” qui a lieu en ce moment à la Halle Saint Pierre. Un accrochage qui propose un vaste panorama d’œuvres d’Art brut en provenance d’Italie. Dessins, sculptures, objets et photos de sites étonnants . Une exposition très riche où les belles découvertes sont légion.

L’INVITÉ : GUSTAVO GIACOSA
C’est le commissaire de cette exposition. Il est Acteur, danseur et se définit avant tout comme un artiste. Et c’est en tant que tel qu’il pose son regard sur ces œuvres marginales. Son parcours l’a amené à s’intéresser à ces formes artistiques laissées pour compte en Italie. Il approfondit ses connaissances sur le sujet jusqu’à devenir un spécialiste. Banditi dell’arte est donc la première rétrospective mondiale sous sa supervision consacrée à ces œuvre “hors normes” italiennes.

Poteries Criminelles

Dessin de Carlo Zinelli

4 dessins répétitifs de Marco Raugei

2 dessins de Giovanni Galli

2 dessins très crus de Francesco Borrello

3 photos de la “cathédrale” de Luigi Lineri

2 photos de la mappemonde d’Orpheo Bartolucci

2 broderies de Melina Riccio

3 dessins de Giovanni Bosco

4 dessins d’engins signés Fausto Badari

2 “Sculptures” entortillés de Franco Bellucci

2 photos du “Nouveau monde” de Francesco Toris

Jusqu’au 6 janvier 2013

HALLE SAINt PIERRE
du 23 mars 2012 au 6 janvier 2013
2 rue Ronsard – Paris 18
M° Anvers

A signaler aussi, un cycle de conférence qui se déroulera les derniers week end de septembre, octobre et novembre.

hallesaintpierre.org

En complément voici quelques sites intéressant :

Un site dédié à tous ses lieux insolites en Italie
costruttoridibabele.net

Une revue d’art brut italienne. On peut consulter les numéros en pdf.
outsiderart.unipa.it/index.php/en/rivista

- – -
Mai 2012
Émission produite et réalisé par Yassine avec l’aide de Corentin
- – -
Musiques

- Générique : Kostas Bezos – Ta Aspra Poulia Sta Vouna (Grèce – 1936)

- Musique de la semaine sainte (Sicile)

- Tralaleri de Gênes – La partenza (Enregistré en Ligurie par Alan Lomax dans les années – années 50)

- Borgese, Velardo, Pirello & Velardo – Tarantella (Enregistré en Calabre par Alan Lomax – années 50)

- – -

Yassine

MARCEL STORR ( 1911-1976)

Dimanche 26 février 2012

Du 16 décembre au 31 mars

Beaucoup de blog ont déjà évoqué cette exposition événement. J’enfonce le clou et je conseille à mon tour la visite de cette rétrospective qui regroupe l’intégralité des dessins connus de Marcel Storr, artiste français d’Art brut jusqu’alors méconnu. Son travail fut montré à peine dans quelques expositions collectives d’Art Brut.

Les grandes œuvres d’Art brut ont souvent une histoire incroyable. C’est le cas ici. Ainsi le jour où Liliane Kempf est invitée par sa concierge à jeter un œil sur les dessins de son mari, elle ne s’attend pas à tomber sur des dessins aussi magistraux. Elle éprouvera un choc à la vision du travail de Marcel Storr. Elle découvre un univers riche, complexe, captivant. Si tout ceci est resté dans ses tiroirs c’est que son art semble avant tout un jardin secret qui lui permet de s’évader de la réalité. Il a vécu une existence peuheureuse : orphelin placé à l’assistance publique puis ayant fréquenté des familles difficiles. Il est illettré, à moitié sourd. Bref une vie difficile auquel il a besoin d’échapper.

Les travaux de Marcel Storr sont des constructions délirantes, architectures folles comme si Gaudi avait construit des mégalopoles. On lui connait deux influences. Premièrement le magazine l’illustration. Ce périodique était pour lui une fenêtre sur le monde il y puisera certainement des références architecturales de pays lointains qu’il ré-interprète à sa manière. Sa deuxième influence est plus étonnante. Il est Cantonnier de profession. L’endroit où il nettoie les rues est placé en face de La Défense. Il verra s’élever une à une toutes les tours de ce quartier. Un paysage dont il suivra l’évolution au jour le jour pendant des années.

L’exposition, à l’image de sa “Carrière est un crescendo. On commence par ces premières architectures, des églises délirantes et on va jusqu’à d’immense mégalopoles très science-fiction. Au fur et à mesure ses environnements deviennent de plus en plus fous, de plus en plus fournis. Marcel Storr débute comme bâtisseur et fini comme un démiurge visionnaire. La dernière pièce de la rétrospective est un feu d’artifice de paysages improbables aux couleurs exubérantes et magnifiques. Tel un enfant il semblait s’imaginer vivre dans ses mégalopole qu’il concevait. Dans ses fantasme il imagine que paris est rasé et qu’on va rebâtir la capitale en utilisant ses dessins comme modèle.

Il est impératif, même si c’est souvent vrai , de voir les œuvres originales. Encore plus dans le cas précis tant les couleurs réels de ses dessins sont stupéfiantes. Sa technique, très picturale est elle aussi tout à fait inattendue. Son travail s’apprécie dans les détails. De près on peut apprécier une véritable dentelle graphique. Le crayon appuyé fortement laisse un léger relief sur le papier. Cette texture apporte une dimension unique à l’image. Seul la vision réelle vous apportera l’émotion forte que procure ces œuvres.

Les éditions Phébus publie pour l’occasion un livre qui reprend tout ses dessins. Des textes simples, synthétique apportent témoignages et visions intéressante sur son œuvre et sa vie.

Marcel Storr
Phébus – 24 euros

Ce livre est disponible au Monte en l’air, qui est juste à coté du lieu de l’exposition. Mais aussi, bien entendu, dans toutes les bonnes librairies.

Jusqu’au 31 Mars
Pavillon Carré de Baudouin
121 rue de Ménilmontant – Paris 20
M° Jourdain

Entrée libre
Plus d’info ici

Yassine

LA PASERELLE 03

Vendredi 23 décembre 2011

21 décembre au 15 janvier

Rappelez vous j’avais déjà évoqué cette association qui depuis plus de 20 ans organise à Cherbourg des ateliers artistiques avec des handicapés mentaux. Cette fois ci dans le vestibule de la maison rouge que leurs œeuvres sont exposés. Trés bonne nouvelle pour cette association dont l’excellence de la production me frappe à caque fois que je me rends sur leur blog.

du 21 décembre au 15 janvier
Vestibule de la Maison rouge
10 Boulevard de La Bastille – Paris 11
M° Quai de la rapée

Ne ratez pas le blog aussi qui reste le moyen le plus facile pour regarder le travail qui sort de ce formidable atelier.

lapasserelle-acais.blogspot.co

Yassine

LE GRATIN – 001 – COLLECTION

Dimanche 13 novembre 2011

LES iNViTÉS

COLLECTiON + LAURENT BRUEL

Ça fait longtemps, sur ce blog, que j’aurais du parler de la revue Collection. À chaque nouveau numéro j’ai voulu leur consacrer un post conséquent, et pris par 1000 choses à faire j’ai repoussé. Pour rendre justice enfin à cette publication essentielle dans le paysage du dessin, j’ai décidé de leur consacrer une émission.

Je reçois donc une partie de l’équipe : Julien Kedryna & Sammy Stein. Un entretien où on parle de Collection, de leurs projets et des artistes présent dans les deux numéros déjà sortis.

Pour les accompagner, Laurent Bruel des éditions Matière. Avec lui on évoque le travail de Yuichi Yokayama qui est au sommaire du n°2 de Collection. Un personnage majeur et encore trop méconnu de la BD contemporaine.

Impossible d’évoquer tous les artistes au sommaire de collection.
Nous parlons essentiellement du travail des artistes dont je mets quelques images.

Attention !!
Ce post est en cours.
Certaines images et certaines infos seront rajoutées après.


Article sur Paul Cox


BD de CF


Œuvre de Louise Despont

MAS?ST GÜL (1947-2003)

Portrait de Masïst Gül

3 couvertures de “Kaldirim Destani”

Double page extraite de Collection n°2

Kaldirim Destani a été originalement publié en 2006 par BAS à Istanbul sous la forme de six fascicules reproduisant les carnets originaux de l’auteur.

KiLLOFFER

3 pages extraites de “676 apparitions de Killoffer”

JOCHEN GERNER


Panorama du feu


Dark Vador

jochengerner.com

GARY PANTER

garypanter.com

JEAN-XAViER RENAUD

LUDOViC BOULARD LEFUR

Dernière trouvaille, les tatouages Ludovic Boulard Lefur. Très adaptés à son univers si viril.

Son site
Sa page Flickr

YUiCHi YOKOYAMA

matiere.org

- – - – - – -

collectionrevue.com

- – - – - – - – -
Novembre  2011

Une émission produite et réalisée par Yassine, aidé de Gala.

- – - – - – - – -
Musique

Générique
- Kostas Bezos – Ta Aspra Poulia Sta Vouna
(Grèce – 1936)

- Sergio Montori & Gian Paolo Chiti – Foresta Verde
Extrait de la BO du film “Africa nera Africa Rossa”
(Italie – 1978 – Cometa Edizioni Musicali)

Juicy panic – Edelweiss Muller
Extrait du DVD éponyme
(France/Japon – 2004 – In poly sons)

- Internet 2 – Drama de les cadires
Extrait de l’album “viva la musica”
(Espagne – 2009 – Cartilage)

- – - – - – - – -

IMAGE DE LA SEMAINE – 123

Lundi 13 juin 2011

Un portrait irrésistible du groupe Lordi par Ilmari «Imppu» Salminen (1929-2008) , artiste finlandais apperçu dans un ancien numéro de la  revue Raw vision. Sa démarche est curieuse : il dessine des cadres ornementales autour de photos, souvent des célébrités de son pays. Hélas, on trouve très peu de traces de lui sur le net.

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 109

Lundi 7 février 2011

Toujours trouvé sur la page flickr de Creative groth, ce superbe dessin signé Louis Estape.

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 108

Lundi 31 janvier 2011

Magnifique tapis signé Gerone Spruill. On peut voir des dessins et d’autres tapis de cet artiste sur le flickr de Creative groth un centre américain pour artistes handicapés mentaux.

Yassine

ANONYMOUS WORK

Samedi 15 janvier 2011

Ces images viennent d’Anonymous work. Un blog excellent qui comme son nom l’indique poste essentiellement des dessins, textiles, photographies et objets manufacturés qui sont réalisés par des personnes dont on ignore le nom. Une approche assez originale et qui pose la question de manière subtile de la frontière entre l’art, l’artisanat et le hobby.

Art brut, folklorique, populaire, traditionnel ou artisanat, on à la un panel de création d’époques diverses et variés. Ces objets sont trouvés sur des blogs mais aussi des sites d’enchères ou de marchands d’art. Un travail prospectif accompagné d’un certain flair qui donne une sélection hétéroclite et très personnelle .

anonymousworks.blogspot.com

Yassine