Archive pour la catégorie 'adulte'

BD – 040 – RAY SOHN & TOMOMI FUJIMARU

Samedi 17 août 2013

Depuis presque un an ce couple produit une page hebdomadaire qui est posté sur le site de l’excellent éditeur américain Picture box. C’est débridé, salace et très drôle. L’effet de répétition rend ce genre d’humour outrancier et décalé encore plus jouissif.

D’autres pages ici

Yassine

BD – 07 – MTV

Mercredi 8 février 2012

C’est assez rare que la pub produise de bonnes BD. C’est le cas ici avec cette série de trois planches réalisées pour la chaîne MTV allemande. Hélas elles ne sont pas signé. Probablement le travail d’un équipe de créatifs bien inspirés. Il existe aussi 3 spots vidéo dans un style d’animation très année 80. A voir ici.

Yassine

LUSH

Lundi 29 août 2011

Mauvais goût + porno + graffiti, un beau tiercé gagnant a mon avis. Exemple décoiffant  avec ce graffer de Melbourne qui ne respecte rien et surtout pas le milieu du graffiti dont il aime se moquer dans ses vidéos très drôles. Dans certaines œuvres il parodie Space invader ou Bansky. Son art est vulgaire, irrévérencieux mais drôle. Il ne se prend pas au sérieux ça c’est sur. Il aime étaler l’obscénité sur les murs de la cité. Une provocation trash qui pourrait le rapprocher par son outrance et son coté primitif des gens du dernier cri mais avec une esthétique plus actuelle .

La page flickr de Lush ici

Yassine

IMAGE DE LA SEMAINE – 048

Dimanche 30 août 2009

Cette “belle” image est une couverture d’une bd mexicaine pour adulte. On peut admirer toute une collection par ici. Merci à l’excellent blog Meathaus pour ce tuyau.

Yassine

PALOMA BLANCO

Vendredi 13 mars 2009

Du 13 mars au 15 avril

Je vous avais déjà parlé de ce merveilleux petit bouquin Porno tapados. L’auteur est donc cette artiste espagnole. Et Oh joie, elle expose à partir d’aujourd’hui au monte en l’air.

Récement on a pu voir une video promo pour Diesel qui réutilisait le même procédé en animation. Plutôt réussi mais quand même entièrement pompé. Ne vous y trompez pas et venez apprécier la recette originale plus épicée.

Le Monte en l’air
6 rue des panoyaux – Paris 20
M° Ménilmontant
Gratuit

Yassine

LES BD COQUINES PAR CHRISTIAN AUBRUN

Mercredi 24 septembre 2008

Je suis un inconditionnel des vide-grenier depuis des années. Je fouine dans les rebuts pour y découvrir des trésors insoupçonnés et je glane des quantités de petites merdouilles, cela me permet de constituer des collections improbables et désuètes. Depuis quelques temps, j’ai découvert les bandes dessinées dites de “petits formats” chez Elvifrance et les BD de gare “réservés aux adultes”.

Je les dégote chez les particuliers, de bon matin, sur les stands craspouilles derrière des cassettes VHS de Traci Lords, parfois même de Jeff Striker, encore plus souvent sous une collection complète de Militaria ! Elles sont assez dures à dénicher, mais j’ai un vrai œil de lynx.

Ces couvertures étranges me captivent. Les couleurs bien pétards et le choix des grosses typos maladroites faîtes à la main m’émerveillent. C’est bancal à souhait et pourtant on devine une grande application dans toute cette maladresse. Souvent, le titre est balancé sur l’illustration dans la tronche des personnages, du vrai travail par dessus l’épaule ! Franco de porc !

C’est cette fraîcheur gauche que je recherche dans mon travail personnel de dessinateur, cette spontanéité de ceux qui ne savent pas tenir un crayon. Aucune trace d’automatisme graphique ni de savoir-faire tape à l’œil. La difficulté pour moi consiste à oublier mes bases de dessin académique héritées des Beaux Arts. Lorsque je dessine, j’essaye de faire le vide pour retrouver une certaine naïveté et mettre en évidence un humour primesautier. Bien souvent, je ne sais pas vraiment ce qu’il va advenir, je suis comme transporté par le trait. Je suis constamment en danger, c’est très excitant. Le résultat est souvent troublant…  avec le recul, cela ressemble à une petite séance d’auto-analyse !

Je suis sensible à ces petits ouvrages pas très catholiques et bien salaces.
Regardez bien l’illustration de couverture de SEX PARTY, Magritte, Dali et Max Ernst peuvent aller se rhabiller!
Qui est ce mystérieux J. David qui signe cette petite perle de surréalisme? Pourquoi cette tête-de-mort-mèche-blonde avec porte cigarette crâneur? GENIAL! Je vous le dis tout de suite, l’intérieur n’a aucun rapport avec cette merveille.

D’ailleurs, c’est toujours le cas pour ce genre de revues exclusivement réservées aux adultes. Excitation, fascination pour le visuel de couverture et ensuite grosse déception à la découverte du contenu de l’ouvrage prohibé… SAUF! Sauf, pour EROS NEGRO!!!  Qui réunit pour moi tous mes désirs : une couverture de très grande facture, un vrai concentré de maladresses potaches dans la réalisation des personnages! Un titre et une typo sublime d’impureté! Une bande dessinée à faire péter la baraque, bourrée de queutards malpropres avec des dialogues de bourrins sans pudeur! De la haute voltige sans filet !

Cette gaudriole pas bien sage m’inspire et vient se mêler aux dessins de mes carnets intimes, des crobards éroticos-rigolos qui décrivent des petits instants lubriques vécus avec mes proches dans des soirées parisiennes, ou encore des jeunes femmes bien mignonnes montées sur bicyclette…des trucs qui m’excitent ! Il y a quelques temps ce travail est sorti de la confidence, et depuis ça m’a énormément décomplexé et libéré. À présent j’y vais A FOND LES BALLONS !

Christian Aubrun

Merci Christian pour cet exposé jubilatoire.

Pour aprofondir cet univers voilà le site le plus complet sur ces bd petit formats.
Une mine d’or !!!

Prochain l’invité : Romain Dutreix.

Yassine

PORNO TAPADOS

Jeudi 14 août 2008

Ce petit livre format comix est une sorte de fac similé d’une revue porno. Mais chaque image a été repeinte non sans humour de manière maladroite. Les positions de cul replacées dans un contexte quotidien deviennent des attitudes bizarres assez hilarantes. Les expression des visages conservées telles quelles participent aussi a créer une sensation comique décalée. Un objet unique à trouver de toute urgence.

J’ai trouvé aucune info sur l’auteur de cet ouvrage, un dénomé Paloma Blanco Casanova. Pseudonyme qui relève da la blague sans aucun doute. On doit cet ouvrage à un éditeur espagnole Belleza infinita que j’avais déjà reperé. Il ont édité un très beau livre sur les compilations cd/k7 faite à la maison.

Yassine