Archive pour mai 2013

CHAR ESME

Mercredi 29 mai 2013

Allez découvrir plus en détail le travail foutraque et coloré de cette jeune dessinatrice américaine qui décoiffe. Elle est encore étudiante…

qualitycrayonwaxokay.tumblr.com

Yassine

Merci à Chamo Pour le tuyau

BD – 036 – LEWIS TRONDHEIM

Jeudi 9 mai 2013

Une page de Lewis Trondheim qui continue a poster ces “petits riens” inlassablement sur son blog. Au niveau de la qualité c’est plutôt irrégulier. Ce n’est pas toujours aussi bien, mais de manière générale j’aime bien sa manière névrosée d’observer le quotidien.

lewistrondheim.com/blog

Yassine

TADASHI UEDA

Mercredi 8 mai 2013

Je passe beaucoup de temps a regarder des blog et des sites de graphisme. Depuis un bon moment il y a partout une nette tendance à un style, assez froid, très géométrique, avec peu de couleurs, où la logique de composition règne en maître. Des propositions formellement intéressantes qui combinent éléments tel que tirets, cadres, formes géométriques ultra simples et typographies linéales. Les mêmes éléments se combinent à l’infini peu, importe le message, le commanditaire ou le graphiste. Comme un répertoire de formes assez limitées ou tout le monde viendraient puiser. Et finalement, tout se vaut, tout s’annule.

Dans ce grand tout on peine a dégager des personnalités fortes qui font avancer le graphisme. Comme si tout le monde apportait sa petite touche faisant évoluer petit à petit la tendance de ce nouveau style très “international”. Comme un vernis graphique qui vient se poser sur tout documents de communication et qui vaut plus pour lui même que pour l’information qu’il a à faire passer. Ce graphisme ne veut plus se situer vraiment dans le champ des arts appliqués. On évacue la fonction de communication au même titre qu’on gomme la personnalité. Attention ce genre de graphisme me déplait, j’y trouve un intérêt : tel détail va me séduire tel composition me plaire. Mais dans ce grand tout je ne distingue peu de chose qui sortent du lot. J’y vois une grande uniformisation que je trouve de moins en moins surprenante.

Au japon c’est un peu différent, les propositions sont souvent plus minimale tous aussi froide et encore plus dénué de sens d’autant qu’on comprend rarement ce qui est marqué. C’est toujours plus désincarné. Je rappelle aussi qu’au japon a une tradition de l’épure. Et l’art de ce jeune graphiste, radical et simple exprime une sorte de quintessence de ce graphisme pour lui même. Plus osé plus pur que tout le reste. Son travail se distingue très nettement de toute cette vague actuelle du graphisme contemporain.

Quand on découvre sur son travail on es surpris par l’usage quasiment “pauvre” des éléments graphiques. Des couleurs étranges et quelques éléments géométriques. Très peu de chose mais parfaitement combinés. Il y a là une maitrise de la composition basé sur le vide. C’est d’une audace et d’une force qu’on trouve que très rarement. Sa production est vraiment impressionnante.

Son blog est assez fourni et alimenté régulièrement.

tadashi-ueda.tumblr.com

Yassine