Archive pour février 2011

TOP 10 – LIVRES D’IMAGES 2010

Lundi 28 février 2011

Une sélection subjective des 10 livres d’images qui m’ont le plus marqué en 2010. Une année particulièrement riche et un top ten qui part un peu dans tous les sens, ce qui me ravit.

JOHN BROADLEY’S BOOKS
Jonathan Cape – 20 euros

Ce livre propose un panorama des petits livres que l’artiste anglais John Broadley a réalisé de manière artisanale. Ces ouvrages sont en général produits à une vingtaine d’exemplaires et ensuite vendus sur son blog. Ce livre de près de 300 pages fait le point sur le travail de ce dessinateur majeur d’aujourd’hui.

johnbroadley.blogspot.com

100 % ORANGE
Genkosha – environ 5O euros

Cet ouvrage japonais montre le travail de 100 % Orange. Un duo nippon qui produit des images pour des couvertures de livres, des pub, des pochettes de disques, des livres jeunesse, des affiches, … Leur travail entre graphisme et illustration est très pop et très coloré. C’est un des plus inspiré et abouti que j’ai pu découvrir cette année. Ils produisent aussi de très belles bd, mais qui ne sont pas présentées dans ce livre. Ce livre est assez dur à trouver. Cependant on peut l’acheter à Paris à la librairie Junku

AFFICHES CONSTRUCTIVISTES RUSSES – 1920 – 1940
Pyramid – 35 euros
Catalogue édité à l’occasion d’une exposition sur les affiches russes à Chaumont, organisée en collaboration avec la bibliothèque nationale russe. On peut y voir beaucoup d’affiches connues mais aussi des pièces rares. Ce livre est un bel objet, ni trop lourd ni trop grand. Une ergonomie appréciable qui faisait défaut aux “beaux” livres déjà existant sur le sujet.

GRAPHIS ANNUAL : THE ESSENTIAL 1952-1986
Idpure – 52 euros

Graphis est une revue suisse créée en 1944 par Walter Herdeg. A partir de 1952 il publie tout les ans un bilan des images fortes de l’année. Ce livre est une compilation de pages extraites de ses annuels. En particulier de son âge d’or car cette revue n’est plus vraiment la même depuis qu’elle a été revendue par son fondateur en 1982. L’ approche de Graphis mélangeant graphisme et illustration est un modèle. La sélection qu’il opère est d’une grande richesse autour de la création graphique : affiche, publicité, pochette de disques, illustration jeunesse, typographie, etc. Une ouverture d’esprit qui a montré la voix de l’excellence pendant plusieurs décennies. Toujours à l’affut de tout, Graphis était à la pointe et montrait ce qui se faisait de mieux en son temps. Avec du recul c’est impressionnant de voir tout ce qu’il ont réussi à dénicher. Ce livre propose donc une introduction parfaite à cette revue qui est sans conteste la plus importante dans l’histoire du graphisme.

ROGER EXCOFFON ET LA FONDERIE OLIVE
Ypsilon – 47 €

Né en 1910, mort en 1983, ce typographe français fut le plus important de son époque et certaines de ces polices ont marquées durablement le paysage graphique français. Qui n’a pas dans sa rue commerçante une enseigne avec une police de sa création comme la “Banco” ou la “Choc”. Son travail de stylisation de typo manuscrites est très fort mais ses typos ont été trop utilisées, parfois jusqu’à l’écoeurement. Elles sont un peu tombées en désuétude jusqu’à revenir à la mode dans le milieu du graphisme ces dernières années. Pas étonnant donc qu’un livre très complet vienne rappeler l’importance de ce maître. Un pavé incontournable pour les fans de typographie.
Roger Excoffon

CHAS LABORDE
Michel Lagarde – 19 euros

Chas Laborde (1866-1941) fut grand dessinateur de l’entre deux guerres. Cet ouvrage très réussi et très complet revient sur cette figure importante de cette époque. Un illustrateur qui jusqu’alors n’était connu que par les spécialistes. J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de cet ouvrage. Par ici

chaslaborde.com

ZELOOT
Michel Lagarde – 8 euros

Enfin un ouvrage qui compile le travail d’une des affichistes contemporaines parmi les plus importantes. Pas le genre d’ouvrage cher et volumineux qui viens écraser l’oeuvre de l’artiste sous le poids d’une iconographie exhaustive. Non, un ouvrage synthétique et modeste qui propose une belle introduction à l’œuvre d’une artiste qui a encore beaucoup de choses à dire. Bref un petit livre pas cher et incontournable.

zeloot.nl

DREAM DIARY de Postics
En marge – 20 euros
L’illustrateur japonais Postics illustre chaque jour un de ses rêves, puis le publie sur son blog. Ce livre compile une partie de ses dessins. Entre poésie et fantaisie son univers onirique intime est servi par un trait économe et sensible. Ce petit ouvrage pas assez défendu, sans doute mal diffusé, ne paie pas de mine, pourtant il recèle des moments d’émotion rares. Un petit livre modeste qui est un vrai trésor caché.

postics.tumblr.com

SUPER 45 de Moolinex
Les requins marteaux – 20 euros
Ce livre propose le travail de Moolinex sur des pochettes de 45 tours. Il redessine par dessus, produisant des images qui n’ont souvent plus aucun rapport avec l’image originale, même si on peut parfois en apercevoir des traces. Son travail est toujours aussi libre et inspiré, iconoclaste, drôle. On ne s’ennuie pas quand on regarde son livre. On est tantôt amusés par l’humour régressif, tantôt frappés par une idée graphique inédite, tantôt charmés par ses rapports de couleurs pop et séduisants. Son style a différentes facettes qu’on peut apprécier dans cet ouvrage très joliment édité.

artpute.over-blog.com

BRUT DE CARNET de Laurent Lolmède
UDA – 2O euros

Ca fait presque 20 ans que je suis le travail de Lolmède, de ses premiers fanzines jusqu’à ses récentes productions. Oui, il fait encore des fanzines, et c’est tant mieux. Je me suis fait l’écho de son travail très souvent sur ce blog. C’est pour moi un personnage aussi décalé qu’incontournable dans la sphère du dessin. Mais il manquait un gros livre sur son travail en général. Ce pavé rétrospectif de 320 pages, édité par Blanquet, un vieux complice à lui, vient asseoir la réputation de cet artiste et crédibiliser sa démarche atypique.

www.lolmede.mobi

Vous trouverez dans les commentaires une liste complémentaire d’ouvrages intéressants parus en 2009.

Et pour mémoire, les Top 10 de 2007, 2008 et 2009

Et pour vous, quel est le plus beau livre cette année ? J’attends vos commentaires.

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 110

Vendredi 25 février 2011

Une peinture signé Zbiok. Un artiste polonais qui vient du street art

Sa page flickr

Yassine

GROUIK

Jeudi 24 février 2011

Grouik est une série pour enfant qui vient de sortir chez Glénat. Elle est signée Kaze dolemite. Un auteur apparu dans les années 9O dans Jade. Une Revue qui était diffusée en kiosque à cette l’époque. Kaze Dolemite est influencé par un style cartoon rétro années 50, très en vogue à l’époque grâce au séries* star de la chaine américaine Cartoon Network. Il va mélanger cette esthétique avec des influences Hip-hop, naturelles chez Lui. En effet il vient du graffiti. À travers son dessin il fait une synthèse très réussie de ces deux styles populaires. On pourrait résumer son style par l’étiquette” street art cartoon”. Même si c’est un peu réducteur.

Cet album propose des gag courts sur le modèle de la famille au quotidien, façon Boule et Bill. Évidemment il s’agit d’une version un peu bizarre de ce schéma car Grouik est un cochon adopté. L’univers est fantaisiste et n’as pas peur de montrer des personnages un peu fous. Comme le surveillant du collège à l’allure de Jason, le tueur de la série de films Vendredi 13. La série multiplie aussi les références à une culture de musique noire : Funk, Blaxploitation** et Rap. Elle est truffée de clins d’œil qui amuseront l’amateur de son “groovy” 70′s / 80′s. À la fin il propose même une “playlist” de toutes ses références présentes dans l’album. Elle peut servir d’introduction à son univers musical qui n’est pas exempt de fantaisie lui non plus. J’en veux pour exemple ce titre que j’aime beaucoup.

Jean Yanne / Michel Magne – Superchic Génial (1973)

Un Hommage à James Brown extrait du film “Moi y’en a vouloir des sous”. Un des morceaux qui fait parti de cette playlist qu’on peut écouter sur le blog de Grouik.

A l’heure actuelle, je trouve que dans la BD l’offre en direction des jeunes lecteurs est assez pauvre et ce depuis une vingtaine d’année. Si on oublie la parenthèse “Capsule cosmique”. Les nouvelles générations d’auteurs on plutôt envie de faire autre chose. Rien d’étonnant quand on constate l’évolution de la bd depuis le début des années 90. Ils préfèrent se tourner vers un propos plus adulte puisque c’est très admis désormais. Je trouve donc très agréable de lire un livre personnel mais qui s’adresse vraiment aux enfants tout en n’ayant pas peur de mettre en avant des références qui pourrait paraître désuètes. Elle sont amenés avec une certaine tendresse et qui communiquent un état d’esprit doux et fantaisiste. Un album pour les enfants qui sort du lot. C’est d’autant plus appréciable que c’est au sein de l’écurie Tchô qui elle est très formatée.

grouikos.blogspot.com

GROUIK de Kaze Dolemite
Glénat – 9,95 euros

Yassine

-

* Le laboratoire de Dexter, Les supers nanas
** Dolemite fait référence au film éponyme de ce genre.

IMAGES DE LA SEMAINE – 109

Lundi 7 février 2011

Toujours trouvé sur la page flickr de Creative groth, ce superbe dessin signé Louis Estape.

Yassine

TINTIN DÉVÉTU

Samedi 5 février 2011

Le très bon blog de la revue Collection propose depuis quelque jours un beau détournement de Tintin. En effet l’artiste Thomas Lebrun a décide de trafiquer les planches de Tintin au Congo de tel manière que le célèbre reporter se balade la quéquette à l’air. On relit les planches avec un plaisir non dissimulé. Comme si en plus des nombreuses traductions qui existe venait s’ajouter la version nudiste.

Le projet est de refaire tout l’album, on peut voir jusqu’à la page 7 pour le moment. Les pages sont mise au fur et a mesure de leur réalisation. J’espère que c’est le début d’un mouvement. Et que tout un tas de personnages de BD vont se retrouver à Poil sur le net : Corto Maltesse, Spirou, Jimmy Corrigan, Spider man, Boule et Bill, Alix, Akira, … De quoi relire nos classiques.

De plus le blog de collection vaut pour tous le reste de ces post, admirez au passage les dernières séries de dessin de Shoboshobo ou les œuvres récentes de David Hockney, entre autre…

Par ici

Yassine