Archive pour janvier 2011

IMAGES DE LA SEMAINE – 108

Lundi 31 janvier 2011

Magnifique tapis signé Gerone Spruill. On peut voir des dessins et d’autres tapis de cet artiste sur le flickr de Creative groth un centre américain pour artistes handicapés mentaux.

Yassine

SPIELGEMAN – GRAND PRIX D’ANGOULÊME 2011

Dimanche 30 janvier 2011

En signe de commentaire je remontre cette bd de Johnny Ryan qui ne cesse de me faire rire. Extrait de “comic book holocaust”, livre excellent dont je parlais ici.

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 107

Mercredi 26 janvier 2011

Même si on y perçoit encore beaucoup d’influences, le travail de ce jeune artiste hongrois est déjà riche et foisonnant.

Le flicker de _faux / gyíktól megmart fiú

Yassine

MARCEL MARLIER (1930-2011)

Mardi 25 janvier 2011

Impossible de passer sous silence la disparition de grand maître belge de l’illustration. Il commence à travailler dans les années 50, illustrant des ouvrages éducatifs. Puis il crée Martine en 1954 avec Gilbert Delahaye. Au départ, c’était une simple commande de son éditeur. Martine deviendra la série la plus vendue de Casterman, juste derrière Tintin. 60 albums en tout, vendus à plus de 100 millions d’exemplaires. Avec ce bestseller, il a touché plusieurs générations et laisse derrière lui une des œuvres du livre jeunesse parmi les plus populaires du monde, qui a influencé de nombreux artistes actuels. Je pense à Mark Ryden notamment.

Alors pourquoi lui rendre hommage ici. Tout simplement parce que je suis un grand amateur de kitsch et que son œuvre est à mon avis incontournable. Elle est de celle qui marque par sa quintessence. Le summum d’un genre qu’on pourrait qualifier d’illustration pour fillettes. De ses débuts plutôt classe, jusqu’à à ses récentes images au kitsch écœurant tout est “parfait”. Oui, une perfection, qui est une volonté souveraine. Cette candeur, cette naïveté, cette foi en un monde idéalisé, pur devient jusqu’au-boutiste et produit des images fortes.

Marcel Marlier avait un talent plastique indéniable. Dans ses images surannées on trouve beaucoup de qualités. Ses compositions sont toujours très simples, efficaces, claires sans être ennuyeuses, même souvent osées. Ces personnages sous leur apparente joliesse, leur aspect de poupée, sont remplis de vitalité. Même si ça reste un monde idéalisé son univers n’est pas figé. Il y a une énergie qui traverse ses images. L’usage de la couleur est marquant, Il y a une recherche esthétique coloré, hédoniste jusqu’à l’extrême. Comme si il voulait se créer un petit paradis à travers ses images.

Certes mon avis est un peu excessif. Mais c’est sans doute plus facile d’ironiser sur le coté scabreux que certains ont pu y voir, que d’apprécier simplement un savoir faire qui a produit des images personnelles et tout simplement belles. Oui, une idée de la beauté très naïve. Une vision d’un autre temps, mais qu’il ne me déplait pas de défendre.

En même temps, je ne peux pas cacher que certaines parodies m’ont fait sourire. Je me rappelle il y a quelques années sur le net le très populaire “Martine cover generator” qui permettait de trafiquer très facilement les couvertures. On a vu circuler de beaux détournements, malveillants mais tellement drôles. D’ailleurs Casterman réclama gentiment la fermeture de ce site. Mais ces détournements valent aussi par la force initiale des images de Marcel Marlier. Cet effet de mode entre régression infantile et douce transgression au final valorise ces images et les classe comme faisant partie de notre patrimoine. Un juste retour des choses, quoique un peu ironique.

Allez tous au Club Martine

Pour plus d’images de Marcel Marlier, par ici

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 106

Lundi 17 janvier 2011

Du mauvais goût et du mauvais esprit comme j’aime ! Ce dessin est extraite d’une série avec des dauphins, réalisée par Marion Balac, une jeune artiste parisienne proche de la bande Modèle puissance.

Sa page Flickr

Yassine

ANONYMOUS WORK

Samedi 15 janvier 2011

Ces images viennent d’Anonymous work. Un blog excellent qui comme son nom l’indique poste essentiellement des dessins, textiles, photographies et objets manufacturés qui sont réalisés par des personnes dont on ignore le nom. Une approche assez originale et qui pose la question de manière subtile de la frontière entre l’art, l’artisanat et le hobby.

Art brut, folklorique, populaire, traditionnel ou artisanat, on à la un panel de création d’époques diverses et variés. Ces objets sont trouvés sur des blogs mais aussi des sites d’enchères ou de marchands d’art. Un travail prospectif accompagné d’un certain flair qui donne une sélection hétéroclite et très personnelle .

anonymousworks.blogspot.com

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 105

Jeudi 13 janvier 2011

Après Paul Paetzel et Till Hafenbrak voici une image d’Ana Albero la troisième membre du collectif berlinois Biografiktion.

Yassine

TOP 10 ZINES 2010

Mardi 11 janvier 2011

J’ai décidé cette année de faire un petit “Top 10″ très subjectif des zines sortis en 2010. Le zine, c’est une version arty du fanzine. Des petits livres d’artistes produits avec des moyens de reproductions abordables et pratiques pour les tirages réduits : Photocopie, risographie, polycopie à l’alcool, impression jet d’encre. Un parti pris volontairement “cheap” qui est aussi un choix esthétique. Car ces petits ouvrages de quelques dizaines de pages sont le plus souvent pensés avec beaucoup de soin. Au final, on a des objets séduisants et pas cher.

C’EST QUI LE CHAMPION ? de Paul Loubet
Auto-production – 10 ex. – Impressions jet d’encre

Cet artiste a réalisé de nombreux petits ouvrages cette année. On peut dire qu’il n’arrête pas. Sa production est drôle, imaginative, surprenante. Bref, pour moi le meilleur créateur de zines en 2010. En général il les donne de la main à la main. Ils sont donc plutôt durs à trouver. Et celui-ci est mon préféré. Un zine qui porte bien son nom !

Sa page Flickr

MOLO de Shoboshobo
Good vs Evil magazine – 100 ex. – Photocopies couleur

Shoboshobo est une figure importante du dessin actuel. Il signe dans ce zine une très belle série de dessins colorés. Des variations amusantes et étonnantes avec comme éléments des personnages très malléables et des murs.

shoboshobo.com

NO FUUNNN de Stéphane Prigent
F.L.T.M.T.P.C – 50 ex. – photocopies couleur

Inutile de présenter le pape du zine en France, activiste depuis plus de 10 ans dans ce secteur avec sa maison d’édition au titre évocateur F.L.T.M.T.P.C (Fais le toi même si t’es pas content). Sa série Bazar est culte. Il produit de nombreux ouvrages par an, y compris les siens. Ses dernières années en tant que dessinateur sont particulièrement riches. Un bel exemple avec ce zine.

Sa page Flickr.

MEWNETTE LAPALME de Ginette Lapalme
French Fourch – 100 ex. – Photocopies couleurs

Cette artiste canadienne signe un zine coloré et mignon dans un style fifille très moderne, tout sauf gnangnan.

ginettelapalme.com

LA TRANCE de Raphaël Garnier
Landfill – 100 ex. – Risographie 5 couleurs

Ce graphiste français signe son premier zine. Un univers graphique assez étrange et très personnel.

www.raphaelgarnier.com

HADUKA SHII de Mogu Takahasi
Autoproduction – Photocopies couleurs

Mogu a exposé cette année dans les locaux de l’Articho. L’occasion de pouvoir lui acheter ses dernières productions. Ce petit zine reprend beaucoup de dessins à elle. On retrouve l’univers Kawaï et un peu art brut de cette artiste au meilleur de sa forme.

Sa page flickr

YO! VILLE de YO!Fest
Duke press – 100 ex. – Photocopies couleurs & Impression jet d’encre

L’association de 2 dessinateurs anglais : Daniel Potential & Colin Henderson qui travaillent ensemble sous le nom yo fest.
Entre motif, dessin contemporain et art brut un beau mélange où leurs 2 styles se mélangent et se complètent de manière très intéressante.

yofest.co.uk

RAiN DAY de Hannah Waldron
Duke press – 50 ex. – Impressions jet d’encre

Un dessin très subtil en noir et blanc au service de compositions très graphiques et assez originales. De belles matières de gris concourent à créer une ambiance nostalgique douce et belle.

hannahwaldron.co.uk

BOTTE FLORENTINE de Christian Aubrun
Autoproduction – 100 ex. – Photocopies N&B

Le toujours très fétichiste et obsédé Christian Aubrun avec une production très hard-core. C’est excessif, beau et drôle. Un mélange qui n’appartient qu’à lui.

EXCITING PLACES FOR BORING PEOPLE d’Andy Rementer
Nieves Books – 100 ex. – Photocopies N&B

Un zine rempli de typos et de dessins dans un très beau noir et blanc.

andyrementer.com

- -

Les principaux éditeurs de zines intéressants. Allez fouiller dans leurs catalogues.

Duke press

F.L.T.M.T.P.C

FP CF

French Fourch

Good vs evil magazine

Kaugummi

Landfill éditions

Modèle Puissance

Nieves

Shoboshobo books

Pour finir, si vous habitez à Paris rendez vous ce jeudi 13 janvier pour la Zines Party 2 organisé par le très dynamique collectif Collection. L’occasion de voir et d’acheter de nombreux zines. On pourra y retrouver certains ouvrages qui sont dans ce Top 10.

ZINES PARTY 2
de 18h30 à 22h
Kiosque/Images – La Place Verte
105 rue Oberkampf – Paris 11
M° Ménilmontant

Plus d’info sur leur blog.

Et vous quel sont vos zines préférés en 2010 ? J’attends vos commentaires.

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 105

Jeudi 6 janvier 2011

Un poster signé Swen Nietzel, membre du très intéressant collectif berlinois Nepomuk.

Yassine

THE ELECTRIC PENCIL

Mardi 4 janvier 2011

Le travail de cet artiste est une découverte majeure dans le champ de l’Art brut (et du dessin dans l’absolu). Des images fortes, intemporelles qui frappent quand on les découvre. Une œuvre dont on sait instantanément qu’elle va demeurer comme un classique.

Or on ne sait pour l’instant rien sur The Electric Pencil. Ses dessins datent du début du vingtième siècle et sont tous issus d’un seul carnet qui en compte presque 300. Ils ont apparemment été réalisés dans une institution. Ce carnet incroyable a une histoire tout aussi fascinante. Il a été trouvé dans un poubelle par un gamin dans les année 70. Quarante ans après, il a été acquis par un dénommé Harris Diamant, un artiste qui a su reconnaître la valeur des ces images et les a fait connaitre dans le circuit de l’Art brut.

Le travail de The Electric Pencil est à mi-chemin entre l’Art folklorique et le dessin d’enfant. On retrouve les mêmes sujets : portraits de femmes et d’hommes, bateaux, façades de bâtiments, animaux. Les images ont souvent la même composition. L’infinité des variations proposées est fascinante et le travail s’apprécie d’ailleurs beaucoup mieux dans son contexte ou les images se répondent de manière récurrente. On peut admirer l’intégralité des pages du carnet dans l’ordre sur le site qui est dédié à cet artiste.

A préciser aussi qu’un livre qui regroupe tous les dessins doit sortir dans le mois.

www.electricpencildrawings.com

Yassine