Archive pour novembre 2009

LES CAHIERS DE L’ARTICHO

Mercredi 25 novembre 2009

L’Articho, l’asso que je dirige avec mon amie Chamo lance une revue.
Un évènement important pour nous et en particulier pour moi car j’ai toujours été un grand amateur de presse en tous genres. Au sommaire, des artistes français et belges qui participeront à une grande expo qui aura lieu en février 2010 à la Maison des Métallos. Je vous en reparlerai. Cette revue est proche de l’esprit de ce blog ce qui n’est pas très surprenant. Si vous aimez Lezinfo vous serez conquis. Je vous engage donc à vous la procurez. Et je vous convie au pot de lancement.

JEUDI 26 NOVEMBRE
LE POT DE LANCEMENT – 19h00 – 22h00

Vous y découvrirez le premier numéro des Cahiers de L’Articho autour d’un apéro dînatoire fantaisiste. Au programme, une mini expo d’artichauts visible uniquement le soir même.

Cet accrochage est accompagné d’un grand jeu. Il faut s’amuser à deviner quel illustrateur a dessiné quel artichaut. Un beau panier garni attend le vainqueur. Vous pouvez vous entraîner en trouvant quel dessinateur se cache derrière ses 2 artichauts plus haut.

MAISON DES METALLOS
94 rue Jean-Pierre Timbaud – Paris 11
M° Couronnes

Et pour finir en beauté, une grande fête pleine de surprise.

LA FÊTE DE L’ARTICHO – 22h00 – 02h00

Flyer signé Delphine Durand

L’ALIMENTATION GÉNÉRALE
94 rue Jean-Pierre Timbaud – Paris 11
M° Parmentier
Entrée libre

Les Cahiers de L’Articho
En Marge – 78 pages – 10,50 euros

asso-articho.blogspot.com

J’en profite pour remercier  la Maison des Métallos notre partenaire dans cette entreprise, Jean-Pierre notre éditeur chéri et tous les artistes qui nous ont participé à ces projets.

Yassine

IMAGE DE LA SEMAINE – 058

Mardi 24 novembre 2009

 /></p> <p>Le nouveau <a mce_thref=Dopututto est sorti il y a quelques semaines avec une belle couverture signée Bapton.

Yassine

WINTER SHOW

Lundi 23 novembre 2009

du 24 novembre au 12 décembre


Flyer de Rocco

C’est devenu une institution, le traditionnel accrochage d’Arts factory qui précède Noël. On peut toujours y admirer de très belles choses. C’est année en particulier on pourra voir entre autres le travail du japonais Postics. Je reparlerais de lui très bientôt. Des images de Blex Bolex, qui a une actualité chargé en ce moment. Il sort deux très beaux livres : “L’imagier des saisons” chez Albin Michel et un cahier dans la marge chez Arts factory.


Dessins de Blex Bolex

On pourra aussi voir plein de nouvelle images de Killoffer qui vient lui aussi de sortir “Recapitation” un receuil de superbes dessins à l’association. Ainsi que des tirages de Rocco avec son univers foutraque en 3D. C’est lui qui qui signe le flyer cette année.

Un foisonement d’images en tout genre agréables pour la rétine.


Dessin de Killoffer

Vernissage le Mardi 24 novembre de 16h à 21h

Espace baurepaire
28 rue Baurepaire – Paris 10
M° République

www.artsfactory.net

Yassine

CARTES POSTALES À PAPA

Dimanche 22 novembre 2009


Enfin un recueil sur les cartes postales franchouillardes ! L’idée est évidente mais personne n’avait osé le faire. Coup de chance c’est réalisé avec goût. Ca sort chez Cornélius, un éditeur qui fait bien les choses. L’objet est soigné, simple est beau. Les cartes postales sont mises en valeur sans artifice. Et on sent ici un regard plein de tendresse pour ses images surannées.

Gaudriole bon marché, humour bas de gamme, blagues salaces et jeux de mots inspirés sont aux rendez vous. Dans l’ouvrage tout est disposé par thème : Spécialités régionales, proverbes du cru, Pochtrons joyeux, animaux qui parlent, couchers de soleil, romances kitschs, pin up, etc. Et c’est assez jouissif de voir réunies toutes ses images qu’on a plutôt l’habitude de trouver au coup par coup.


On doit ce livre à Manu Boisteau, illustrateur dessinateur de bd qui aime chiner. Son objet d’attention, ces cartes postales insolites bien de chez nous. Il en acumulé plusieurs centaines en qinze ans de vide-grenier. C’est sa collection qu’on peut admirer dans ce livre.


Cette tradition de la carte postale comique existe toujours. Elles sont moins belles, elles n’ont pas le charme désuet de celles d’antan comme on peut voir dans ce livre. Mais patience, dans quelques années les pires mériteront sans doute un recueil elles aussi.

CHER TOUS de Manu Boisteau
Cornélius -  19 euros

Yassine

IMAGES DE LA SEMAINE – 057

Dimanche 15 novembre 2009

Pochette peinte par Moki Cherry, la femme de Don Cherry. Trouvée dans ce livre : Freedom, Rhythm & Sound

Yassine

L’INVITÉ DU MOIS 10 – GUILLAUMIT

Samedi 14 novembre 2009

Il y a quelques années, le musicien Gangpol rencontre Guillaumit en école d’art où ils étudient ensemble la vidéo.Il lui propose de créer des images pour accompagner ses morceaux. Il est conscient de la pauvreté scénique des concerts de musique électronique et il sait qu’en ajoutant des images ca deviendra beaucoup plus intéressant. Connaisseur de la chose graphique, il considère que les images ne doivent pas être au second plan. Il veut les mettre sur un pied d’égalité avec sa musique. De cette proposition va naître un authentique duo son & image : Gangpol & Mit. Un groupe unique en son genre. Il n’existe à ma connaissance aucun autre cas similaire ou les deux médiums se complètent de manière si intense.

Leur show, un mélange de sons ludiques et d’animations en tout genres va leur permettre de se faire une place à part dans le milieu des musiques électroniques. Guillaumit se fait donc connaître plus largement grâce aux prestations remarquées du groupe. L’album “the hoppelessly sad story of the hideous end of the world” est un picture disc qui symbolise bien leur association ; Images et musique sont gravées ensembles dans la cire. Quand sort ce disque le travail de Guillaumit est arrivé à maturité. Mais ce n’est pas le genre a s’ennuyer en reproduisant la même formule. Dès lors, ll va développer ce style en partant dans plein de directions.

Sur la base de formes géométriques, il crée un univers complexe peuplé de créatures aussi graphiques qu’indéfinissables. Une esthétique entre cartoon, art folklorique, abstraction kitsch, jeu vidéo et illustration jeunesse. Un maelström de couleurs vives se déploient dans des animations fantaisistes. Le monde qu’il crée est de prime abord enfantin et joyeux. Mais les apparences sont trompeuses et derrière cette façade si fraîche et amusante se cache en fait un univers bizarre et déviant où la violence est omniprésente : automutilations, suicides, meurtres, explosions,… Mais point de message, juste une relecture décomplexée et humoristique des éléments d’actualité qui nous entourent. Un bric à brac multicolore et drôle crée avec une certaine ironie. Un précipité absurde de la vie réel. Une vision de notre monde comme un travers un kaléidoscope : Fun et flashy à tout prix malgré le chaos environnant.

Cette image avec ses personnages mignons qui tombent inexorablement vers une mort cruelle résume bien l’état d’esprit d’une partie de son univers. Je dis bien une partie. Car il existe un versant plus apaisé, avant tout graphique. Des images très composées, simples ou bourrées de détails qui expriment des émotions plus simples. Beaucoup sollicité, il va développer cette esthétique en dehors du contexte du groupe sur tout un tas de supports : t-shirts, sacs, flyers, publicité, expositions, … Dans la même optique il crée il y a quelques années, toujours avec son complice Gangpol et d’autres amis musiciens, le groupe Carton park. Un show musical, mais pour enfants cette fois-ci.

Son actualité du moment est riche. Il y a deux mois il a sorti un beau petit livre jeunesse, un abécédaire où il s’amuse a créer des compositions absurdes avec des tas d’éléments. Pour finir, ne ratez pas le DVD de Gangpol & Mit. Un condensé très riche du versant plus trashy de l’univers de cet artiste.

DVD – FAITS DIVERS de Gangpol & Mit
Pictoplasma – 16 euros
Trois vidéos extraites du dvd sont visibles sur leur site. Un bel avant-goût.
gangpol.free.fr

LIVRE – ABC DES VERBES de Guillaumit
Thierry Magnier – 11 euros

Guillaumit guillaumit.free.fr

Yassine

SOJIRO KAMATANI PAR GUILLAUMIT

Samedi 14 novembre 2009

Avec Gangpol, nous avons eu le plaisir récemment de faire quelques dates en compagnie du musicien japonais Oorutaichi. Celui ci jouait sa musique avec des visuels intriguants qui m’on tout de suite accroché. J’ai voulu en savoir plus sur le créateur de ces vidéos : Sojiro Kamatani. Pas besoin de prendre des pincettes, son travail tabasse, ça court à toute vitesse, ça fuse d’idées, et c’est aventureux à souhait. Ses images s’accordent très bien au travail musical de Oorutaichi et sur grand écran ses mélanges visuels de folklores étranges, banga dance, tropicalisme et expressionisme humoristique font merveille.

Très peu d’informations sont disponibles sur le net, je lui ai donc demandé directement par mail : Sojiro Kamatani est né en 1983, il n’a pas fait d’école d’art, et il travaillait il y a encore peu de temps chez un coiffeur à Osaka. Il dit que qu’en entendant la musique de Oorutaichi il a été très stimulé et inspiré. Il a donc entreprit de réaliser une vidéo à partir d’un de ses morceaux. Il lui a envoyé son travail finit et sa carrière a commencé ! Depuis très peu de temps il travaille comme assistant sur des projets de clips vidéos mainstream, mais par bonheur il garde assez d’énergie pour continuer son travail personnel à coté.

Les dessins de ce post sont ceux qui servent de base pour son travail d’animation.

Son blog, qui a 3 jours d’existence : sojirokamatani.blogspot.com

Sa page youtube.

Oorutaichi sera en live à Paris le 14 Novembre avec les vidéos de Sojiro Kamatani retravaillées par les VJ SphynkS. Plus d’info Ici.

Guillaumit

Merci Guillaumit pour cette belle découverte.
Le mois Prochain Lili Scratchy

IMAGES DE LA SEMAINE – 056

Vendredi 6 novembre 2009

Trouvé dans le petit livre Utility Sketch book. un carnet de croquis anonyme et génial publié par Picturebox.

Yassine

MOTÖRHEAD

Jeudi 5 novembre 2009

As de pique par Blanquet

Dans les années 80 Guy Delcourt alors jeune éditeur, lance un ouvrage collectif autour du chanteur Renaud. Ce livre, un succès en libraire, sera le premier d’un genre nouveau : le collectif bd sur un chanteur. L’idée au départ était plutôt sympathique pour peu qu’on aime Renaud. Mais c’est depuis devenu un genre plutôt embarrassant. Il y a même une maison d’édition qui s’en est fait une spécialité, profitant de la notoriété des vedettes de la chanson pour vendre des livres plus facilement. Beaucoup de gloires nationales y sont passées : Gainsbourg, Bobby Lapointe, Bashung, Brassens, Vian, Dutronc, Bourvil, Trenet, Piaf, Téléphone, etc. Tout ça jusqu’à l’écœurement…


Page d’Olivier Texier

Stéphane Oiry, ex rédacteur en chef adjoint de Feu Capsule cosmique et Appolo son complice, scénariste de bd, ont un peu comme une blague décidé de s’adonner à ce genre mais avec un groupe inattendu. Motörhead, un trio aussi bourrin que mythique, une vénérable institution du hard-rock emmenée par Lemmy Killmister,  un chanteur aussi patibulaire que charismatique. Ils prennent donc le contre-pied total de ces ouvrages lénifiants. L’univers de ce groupe est loin d’être aseptisé et les dessinateurs s’en emparent comme d’un sujet personnel. Répondant à une demande inhabituelle, ils se font plaisir en l’évoquant de plein de manières différentes.


Page de Bouzard

Au delà de l’idée qui fait sourire, ils ont réussi un bouquin étrange. Un ovni qui fait plaisir. Un bel objet tout d’abord : Un format carré, taille 33 tours. Logique dirais-je ! Une belle couverture signée Blanquet. Et à l’intérieur on retrouve des auteurs qu’on aime bien : Bouzard, Morgan Navarro, Olivier Texier,  Anouk Ricard, Jean Bourguignon, Tofépi, Tanquerelle, Sébastien Lumineau, … On peut y découvrir aussi Mimo Capieri, un auteur italien méconnu qui avait fait en 79 une bd onirique sur Motörhead. Plusieurs extraits sont reproduits dans le livre avec un texte sur lui. Belle découverte.


Extrait d’une bd de Mimo Capieri

Je vois très mal les amateurs de Motörhead ou de Hard-rock en général apprécier ces hommages décalés. On peut d’ailleurs lire quelques réactions outrées de fans sur ce forum. Et je ne suis pas sûr que les amateurs de bd indépendantes ont envie d’acheter un livre sur un groupe que peu connaissent vraiment. Cette entreprise me paraît donc folle et improbable. Et je trouve ça très beau !

Ce qui aura peut être du mal à se vendre en livre aurait pu faire par contre un excellent numéro spécial dans une revue de Bd. Tout ça pour dire qu’un gros éditeur comme  Dargaud serait bien inspiré de lancer un journal avec un Stéphane Oiry à sa tête !

Nous sommes Motörhead – Dirigé par Stéphane Oiry et Apollo
Dargaud – 29 euros

“Pourquoi acheter un disque si on ne l’écoute pas. Mais c’est vrai que je collectionne des couteaux et je n’envisage pas de les planter dans qui que ce soit. Par conséquent je n’ai pas vraiment le droit de parler.”

Lemmy Killmister

- Motörhead – Love me like a reptile 3:24
(Mp3 à télécharger)

www.imotorhead.com

Yassine